Le ministre des Affaires étrangères Wang Yi s’est entretenu par téléphone avec son homologue japonais, Toshimitsu Motegi, afin de discuter des efforts pour combattre et contrôler le nouveau coronavirus.

Les autorités japonaises auraient demandé cette discussion, d’après l’agence de presse Xinhua afin de « travailler de concert avec la Chine pour faire face à cette menace » virale.

A lire aussi : Le Japon confirme un cas d’infection au 2019-nCoV

Toshimitsu Motegi a dit vouloir « apporter un soutien et une assistance dans tous les domaines à la Chine ». De son côté, le ministre chinois lui a exposé les mesures de prévention et de contrôle de l’épidémie mises en place.

Wang Yi a ainsi expliqué que « toutes les mesures prises par la Chine sont ouvertes et transparentes, et leur mise en place est en train d’être accélérée de manière scientifique et ordonnée ».

Il a souligné que « lutter contre la propagation de l’épidémie est une préoccupation commune pour l’ensemble de la communauté internationale », soulignant que « la Chine est disposée à travailler avec les autres pays du monde, dont le Japon, pour faire activement face à l’épidémie ».

Un groupe d’experts de l’OMS est arrivé à Wuhan pour une visite de terrain, et a fait l’éloge des mesures efficaces prises par la Chine pour lutter contre l’épidémie, a déclaré le ministre chinois.

A lire aussi : Le directeur de l’OMS se rend en Chine

« La Chine remercie la communauté internationale – dont le Japon – pour sa compréhension et son soutien sans réserve », a-t-il affirmé.

D’après l’agence de presse Xinhua, Toshimitsu Motegi a salué les efforts déployés par la partie chinoise, et s’est dit convaincu que la Chine parviendrait à éliminer l’épidémie dans les plus brefs délais.

La Chine continuera à renforcer sa communication et sa coordination avec la communauté internationale, et à travailler de concert avec elle à prévenir et à contrôler l’épidémie, a ajouté Wang Yi.