Les autorités japonaises ont confirmé le 16 janvier un cas d’infection au nouveau coronavirus apparu au Wuhan, en Chine, épicentre de l’épidémie de pneumonie. Un mort a aussi été confirmé suite à la contagion au nouveau coronavirus.

Le ministère japonais de la Santé a indiqué qu’un homme âgé d’une trentaine d’années résidant dans la préfecture de Kanagawa, en périphérie de Tokyo, a été contrôlé positif. Il avait une forte fièvre et a été hospitalisé à son retour de Wuhan.

A Washington, le département d’Etat américain a publié le 15 janvier une note d’alerte pour la région de Wuhan, appelant notamment les voyageurs se rendant dans la région à éviter tout contact avec les animaux ou des produits animaliers.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a prévenu que le nouveau virus pourrait se propager. Les coronavirus peuvent provoquer un éventail d’infections allant d’un rhume à des symptômes similaires à ceux du Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère).