«Nous avons atteint l’objectif du premier centenaire» a déclaré Xi Jinping devant un parterre d’invité venu célébrer les 100 ans du Parti Communiste Chinois. 

Xi Jinping, secrétaire général du PCC et président de la République populaire de Chine

100 ans après la naissance du Parti, la Chine a célébré cet anniversaire avec une grandiose cérémonie de lever du drapeau et le discours de Xi Jinping sur la place Tian’an men.Un discours attendu et scruté par les experts internationaux, car il axera les prochaines perspectives de développement de la Chine.

Le jeudi 1er juillet à huit heures au cœur de Beijing sur la place Tian’anmen, le président Xi Jinping, le Congrès et le peuple chinois se sont réunis pour célébrer le centenaire du PCC. Pour marquer cet événement, Beijing avait préparé une variété de spectacles.

Après avoir lancé le compte à rebours, l’évènement a été diffusé en direct par le CCTV, mais également via les réseaux sociaux et les principales chaînes de télévision et stations de radios du pays.

« Vive le grand Parti communiste chinois ! », « Vive la grande République populaire de Chine ! », « Vive le grand peuple chinois ! », « Vive l’unité de tout le pays ! », c’est ainsi qu’a commencé la cérémonie du centenaire, avec l’arrivée de quatre banderoles géantes accrochées à des hélicoptères de la garde aérienne.

Par la suite, 71 avions ont survolé la place Tian’anmen, dont 29 formant les 100 ans du PCC, 10 formant le logo du PCC et 10 autres avions ont libéré des fumées colorées, reflétant la prospérité du pays. Dans le cadre de la performance aérienne, la Chine a également dévoilé 15 avions de combat furtifs J-20. Ainsi, le plus grand nombre d’avions de guerre et les plus avancés du pays ont été exposés au grand public en un seul événement, rapporte le Global Times.

La garde du drapeau national se trouvait à 220 mètres du drapeau et les soldats ont dû faire 100 pas synchronisés pour atteindre le drapeau. Au même moment, 56 canons de l’artillerie chinoise ont tiré une salve de 100 coups pour rendre hommage aux cent ans d’histoire glorieuse du parti.

Toute la salle chantait à l’unisson l’hymne national de la République populaire de Chine et le drapeau rouge cinq étoiles s’est levé au-dessus de la place Tiananmen.

«Les fortes acclamations de la foule sur la place Tian’anmen, plongée dans une atmosphère de fête, ont résumé la fierté et l’euphorie de toute la nation chinoise devant ce succès magnifique et durement obtenu, qui a été atteint avec le sang et la sueur de nombreuses générations de Chinois. Le poids historique de cette annonce à un tel moment historique ne peut pas être surestimé», a souligné le site d’information China Internet Information Center.

«Nous avons atteint l’objectif du premier centenaire, nous avons construit une société relativement aisée en Chine, nous avons résolu le problème historique de la pauvreté et nous nous dirigeons vers le deuxième objectif centennal de construire un pouvoir moderne socialiste de manière complète. C’est la grande gloire de la nation chinoise ! C’est la grande gloire du peuple chinois ! C’est la grande gloire du Parti communiste chinois !» a déclaré Xi Jinping selon le Jīngjì guānchá bào, hebdomadaire économique chinois.

Il s’est également adressé à la jeunesse, en déclarant «l’avenir appartient à la jeunesse et l’espoir est placé en la jeunesse. Il y a cent ans, un groupe de jeunes nouveaux a tenu haut le flambeau de la pensée marxiste et a lutté pour trouver l’avenir du rajeunissement national dans la Chine orageuse.»

Ce dernier a ajouté : «soyez à la hauteur de notre époque, à la hauteur de la jeunesse glorieuse et à la hauteur des attentes ardentes du parti et du peuple».

Xi Jinping a également profité de cette journée anniversaire pour rappeler que tout tentative d’indépendance de Taïwan doit être écrasée. Le président a ainsi déclaré que «personne ne doit sous-estimer la forte détermination, la ferme volonté et la forte capacité du peuple chinois à sauvegarder la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale !»

«Dans le même temps, le peuple chinois ne permettra jamais à des forces étrangères de nous intimider, de nous opprimer, de nous asservir […]», a assuré Xi Jinping. Un message adressé aux Etats-Unis, dont le nouveau président Joe Biden a assuré que la Chine est le « nouvel ennemi » de l’Occident.

Selon l’agence de presse Xinhua, Xi Jinping a annoncé que toute tentative de séparer le Parti du peuple chinois, voire de les opposer l’un à l’autre, était vouée à l’échec : «Les plus de 95 millions de communistes ne l’accepteront pas, pas plus que les plus de 1,4 milliard de Chinois»

D’après le China Internet Information Center, le message a été fort et clair pour des millions de personnes à travers la Chine, comme M. Shen, qui a interrompu son travail et regardé la cérémonie. «Dans ce nouveau voyage, je suis sûr qu’il y a d’innombrables membres ordinaires du PCC comme moi, qui sont pleins d’énergie et prêts à travailler pour la réalisation du grand renouveau de la nation chinoise», a déclaré ce dernier.

Peng Youxin, Feng Lin, Yao Muchen et Zhao Jianming, quatre membres de la Ligue de la jeunesse communiste et les jeunes pionniers ont été choisis pour s’adresser face aux dirigeants et au peuple. Lorsque Feng Lin a entendu la phrase «nous célébrons la gloire des héros du peuple et assistons à leurs rêves comme ils le souhaitent», ses yeux étaient remplis de larmes et sa voix tremblait légèrement, a rapporté le Guancha.

Sur la musique émouvante «Singing the motherland», majestueux hymne national, des dizaines de milliers de colombes et des dizaines de milliers de ballons colorés se sont levés vers le ciel. Ce fut un moment symbolique et solennel pour toute la Chine.

«Vive le grand, glorieux et correct Parti communiste chinois ! Vive le grand, glorieux, héroïque peuple chinois!», a déclaré le secrétaire général du PCC, Xi Jinping