Avec notre partenaire Yicai Global – L’indice de confiance de l’économiste en chef de l’Institut de recherche Yicai, un indicateur de confiance dans l’économie chinoise, a progressé en janvier 2023 par rapport à décembre 2022, en raison de l’assouplissement des mesures de prévention de la pandémie en Chine qui devrait stimuler les affaires.

L’indice a grimpé de 0,43 point de pourcentage en janvier 2023 par rapport à décembre 2022 pour atteindre 49,86, selon les résultats de l’enquête publiée hier par l’Institut de recherche Yicai. Il est resté juste en dessous de la référence de 50. Une lecture au-dessus de 50 indique une expansion et une en dessous reflète une contraction.

« La récente flambée de Covid-19 frappera l’économie à court terme, mais après cela, l’économie devrait rebondir », selon l’enquête, citant les 18 économistes en chef interrogés.

« Les données économiques de décembre seront inférieures aux attentes du marché en raison des dernières épidémies du nouveau coronavirus », a déclaré Serena Zhou, économiste pour l’Asie chez Mizuho Securities. Mais les choses devraient s’améliorer après les vacances du Nouvel An lunaire dès le 22 janvier, ce qui aidera le taux de croissance sur l’ensemble de l’année à dépasser les 5%.

L’inflation restera modeste en décembre, selon les économistes. L’indice des prix à la consommation, un indicateur de l’inflation, grimpera de 1,81% sur un an, soit 0,21 point de pourcentage de plus que le taux de croissance de l’IPC de novembre, annoncé par le Bureau national des statistiques. Et l’indice des prix à la production, une mesure des prix départ usine, pourrait chuter de 0,36%, soit une baisse de 0,94 % par rapport au chiffre officiel de novembre.

« L’économie chinoise sera encore soumise à de fortes pressions extérieures cette année », a déclaré Lian Ping, président du Zhixin Investment Research Institute. La contribution des exportations à la croissance économique diminuera avec l’affaiblissement de la demande en provenance d’Europe et des États-Unis.

Selon les économistes, ces pays pourraient tomber en récession à mesure que la situation politique internationale devient plus tumultueuse et en raison d’une pression à la baisse accrue sur l’économie mondiale.

L’excédent commercial de la Chine continuera de se creuser en décembre avec la baisse des exportations, ont déclaré les économistes. Il devrait passer à 73,3 milliards de dollars contre 59,8 milliards de dollars en novembre. La baisse des exportations pourrait augmenter à 10,48% contre 8,7% tandis que celle des importations pourrait se réduire à 9,08% contre 10,6%.

Le crédit de décembre devrait également être inférieur à celui de novembre. Les nouveaux prêts en yuans pourraient tomber à 1 800 milliards CNY (265,3 milliards USD) contre 1 210 milliards CNY, le financement social total pouvant tomber à 1 680 milliards CNY contre 1 990 milliards CNY, ont-ils déclaré.