Le calendrier lunaire chinois traditionnel divise l’année en 24 termes solaires. L’Équinoxe de printemps (en chinois 春分, Chunfen) est le quatrième termes solaires, tombe le 20 mars et se termine le 4 avril cette année.

L’Équinoxe de printemps correspond à la longueur égale du jour et de la nuit. Le jour de l’Équinoxe de printemps, le soleil est au-dessus de l’équateur.

Après l’équinoxe, le soleil se déplace vers le nord, ce qui entraîne une durée de la journée progressivement plus longue dans l’hémisphère nord et une nuit plus longue dans l’hémisphère sud.

Il existe plusieurs traditions lors de cet équinoxe. Il y a le rite qui demande à ce que l’on tienne des œufs debout. A Il s’agit d’un jeu très populaire chez les enfants, et dans tout le pays. Cette vieille coutume remonte à 4 000 ans. Les gens pratiquent cette tradition pour célébrer l’arrivée du printemps. Si quelqu’un parvient à faire tenir son œuf debout, il aura de la chance dans le futur.

Certains pensent que l’Équinoxe de printemps est le meilleur moment pour pratiquer ce jeu car l’axe de la Terre est relativement équilibré par rapport au plan orbital de la rotation de la Terre autour du soleil, facilitant la tenue de l’œuf.

Il existe une autre tradition, celle de faire voler des cerfs-volants. Dans la Chine ancienne, les gens n’avaient pas d’accès à des soins médicaux de qualité. C’est pourquoi, ils écrivaient leurs problèmes médicaux sur des cerfs-volants en papier, comme prière pour une meilleure santé. Quand le cerf-volant était dans les airs, les gens coupaient la corde pour le laisser s’envoler, symbolisant le vol des maladies au loin.

Plus tard, les cerfs-volants volants sont devenus un loisirs populaire durant le printemps. Encore aujourd’hui, durant l’équinoxe, les gens écrivent leurs vœux sur le cerf-volant en espérant que les dieux les verront.

Enfin, les chinois aiment consommer des légumes du printemps (asperge, blette, chou-fleur, fenouil, courgette, petit pois, pomme de terre, radis, laitue, oseille, aubergine, betterave, concombre, oignon, poivron…) pendant l’équinoxe.
Il s’agit d’une pratique courante dans de nombreuses régions de Chine. Le terme de «légumes de printemps» fait référence aux légumes de saison, qui diffèrent d’un endroit à l’autre.

Les anciens enseignements du Classique chinois de la médecine, le «Huangdi Neijing», suggèrent aux gens de manger des aliments de saison afin de préserver leur santé et de se porter chance.