Des pédiatres ont retracé les cas d’infection par le nouveau coronavirus (COVID-19) chez les enfants et ont constaté qu’en termes de gravité de la maladie, les cas étaient principalement bénins.

L’étude, basée sur les données de cas confirmés de COVID-19 avant le 8 février 2020, a montré qu’il y a 731 cas confirmés chez les enfants dans le pays, ce qui représente 2,3% du nombre total de cas.

Il y a eu un décès et trois patients dans un état critique parmi les cas confirmés d’enfants, tandis que 709 patients présentent des symptômes bénins, représentant 97% du total.

Cette étude a été menée par des experts du Centre médical national pour enfants de Chine (Shanghai) et du Centre médical pour enfants de Shanghai affilié à l’institut médical de l’Université Jiaotong de Shanghai.

L’étude a été publiée dans le dernier numéro de la revue internationale Pediatrics. Les scientifiques ont expliqué que parmi les cas confirmés étudiés par les experts, un seul cas n’a pas de dossier médical complet.

Bien que les cas d’enfants ne soient pas aussi graves que ceux des adultes, les enfants de tous les âges sont sensibles au virus. De plus, il n’y a pas de différence évidente entre les sexes, et les nourrissons sont plus vulnérables à l’infection, selon l’étude.