La Chine est prête à coopérer avec le Comité international olympique (CIO) pour fournir des vaccins aux athlètes qui se préparent à participer aux Jeux olympiques, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Zhao Lijian, porte-parole de la diplomatie chinoise, a assuré que les vaccins chinois contre le Covid-19 s’intègre à une vaste coopération internationale en matière de vaccins.

Selon les médias, Thomas Bach, président du CIO, a indiqué que le CIO avait reçu une offre généreuse de la part du Comité olympique de Chine, afin de mettre des doses de vaccin à la disposition des participants aux Jeux olympiques de Tokyo de cette année et aux Jeux d’hiver de Beijing en 2022.

Selon les données préliminaires d’une étude menée au Brésil, les vaccins chinois pourraient combattre efficacement la variante P1 du coronavirus découverte pour la première fois au Brésil.

Le vice-Premier ministre mongol Sainbuyan Amarsaikhan a d’ailleurs salué l’efficacité du vaccin chinois sur les réseaux sociaux après avoir reçu ses premières injections d’un vaccin contre le COVID-19 donné par la Chine.

« A partir des cas ci-dessus, nous pouvons constater que de plus en plus de pays reconnaissent la sécurité et l’efficacité des vaccins chinois », a déclaré Zhao Lijian.

Ce dernier a indiqué que la Chine « soutient fermement la coopération internationale sur les vaccins contre le COVID-19 ». Il a également ajouté que la Chine avait répondu à l’appel des Nations unies pour donner des vaccins aux casques bleus du monde entier.

La Chine est également disposée à travailler avec le CIO pour fournir des vaccins aux athlètes qui se préparent à participer aux Jeux olympiques. « Ce sont des mesures concrètes pour mettre en œuvre l’engagement de faire des vaccins des biens publics mondiaux. Nous espérons sincèrement que les vaccins chinois insuffleront davantage de confiance et d’espoir dans la lutte mondiale contre le COVID-19 », a indiqué Zhao Lijian.