Communiqué CGTN – Alors que la Chine se tourne vers l’avenir après le 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), rappelons comment le pays le plus peuplé du monde s’est tiré d’affaire au cours de la dernière décennie dans son parcours de développement économique, politique, culturel, social et environnemental.

Une analyse des deux derniers Plans quinquennaux montre que le développement économique rapide et durable ainsi que la restructuration industrielle sont apparus comme deux des principaux axes de la période 2011-2015, tandis que le 13e plan quinquennal (2016-2020) visait à maintenir un taux de croissance moyennement élevé.

Alors que le PIB de la Chine a plus que doublé au cours de la dernière décennie, la contribution de sa croissance économique à l’économie mondiale s’élève à 18,5 %. De plus, la Chine a fait des bonds substantiels en matière de développement scientifique et technologique, construisant sa propre station spatiale en vue d’une future collaboration internationale et lançant des missions vers la lune, Mars et au-delà.

Politique

La Chine a adopté son premier Code civil en 2020 après un parcours de 66 ans. Au cours de l’élaboration, 1,02 million d’avis d’environ 425 000 personnes ont été sollicités. La Chine a également amélioré son environnement de sécurité, le sentiment de sécurité de la population atteignant 98%, selon une enquête. De plus, même si le nombre de membres du PCC a augmenté, la participation des entités ne faisant pas partie du PCC a également augmenté, surtout dans le cadre du processus consultatif.

Société

La Chine a atteint l’un de ses « deux objectifs du centenaire », à savoir devenir une « société modérément prospère » en 2021. L’un des plus importants a été d’éliminer le fléau de la pauvreté absolue. En ce qui concerne la santé, l’espérance de vie moyenne de la Chine est passée de 74,83 ans en 2010 à 78,2 ans en 2021. Alors que les taux de mortalité ont continué à baisser, un grand nombre de personnes ont été placées sous la protection d’un système de sécurité sociale.

Face à la COVID-19, la Chine a donné la priorité aux vies humaines plutôt qu’aux gains économiques grâce à sa politique dynamique de « zéro COVID » et a fait valoir les vaccins comme des biens publics mondiaux. De plus, le doublement des dépenses dans le secteur de l’éducation au cours de la dernière décennie et l’universalisation de l’enseignement obligatoire gratuit de neuf ans pourraient expliquer en partie pourquoi le taux d’alphabétisation de la Chine n’est qu’à 2,67 points de pourcentage de l’objectif absolu de 100%.

Culture

Au cours de la dernière décennie, le gouvernement a pris une série d’initiatives visant non seulement à répondre aux besoins culturels contemporains de la population, mais aussi à préserver l’histoire en construisant des infrastructures telles que des bibliothèques, des musées et des galeries. La Chine s’est également efforcée d’entretenir une forte culture du sport et de la forme physique, en allant de l’avant avec ses stratégies nationales de « Fitness pour tous », « Initiative pour une Chine en bonne santé » et « Faire de la Chine un pays sportif ».

Environnement

La promesse de la Chine de plafonner ses émissions de dioxyde de carbone avant 2030 et d’atteindre la neutralité carbone avant 2060 est intervenue juste après une décennie de progrès dans la réduction de sa dépendance au charbon, le passage à des sources d’énergie alternatives, l’augmentation de la couverture forestière et de la biodiversité et l’adoption d’une série de mesures visant à atténuer les changements climatiques.

Lisez « The Numbers of a Decade: A Journey through China’s Modernization » pour un compte rendu détaillé du parcours de la Chine au cours de la dernière décennie et de ses perspectives d’avenir.

Source Photo – https://mma.prnewswire.com/media/1936471/image_5009787_56840119.jpg