dimanche, mai 19

Les entreprises publiques chinoises représentent 47,9 % des revenus des 10 plus grandes villes d’Asie-Pacifique en 2022

Le chiffre d’affaires total des entreprises publiques dont le siège est en Chine, parmi les 10 premières villes de l’Asie-Pacifique (APAC), en termes de PIB, s’élevait à 8 400 milliards de dollars (47,9 %) en 2022, selon GlobalData, une société leader d’analyse et de recherche de données.

Une analyse de la base de données de profils d’entreprises de GlobalData révèle que cinq villes de Chine – Pékin, Shanghai, Shenzhen, Guangzhou et Chongqing – figuraient dans la liste des 10 premières, suivies par le Japon avec deux villes : Tokyo et Osaka.

GlobalData a classé les villes en fonction des revenus totaux générés par les entreprises publiques ayant leur siège dans chaque ville en 2022. La taille de l’échantillon considéré pour la recherche était d’environ 29 000 entreprises publiques dans la région.

Les entreprises dont le siège social se trouve dans les 10 premières villes représentaient 55,2% du chiffre d’affaires total de l’échantillon total. Le chiffre d’affaires combiné de ces sociétés a légèrement augmenté d’une année sur l’autre de 0,3% en 2022.

Pékin était la plus grande ville en termes de revenus globaux, suivie par Tokyo et Séoul. Bien que Séoul et Singapour aient connu un fort taux de croissance d’une année sur l’autre de 11,6% et 11% respectivement du chiffre d’affaires, en termes de chiffre d’affaires moyen par entreprise, Pékin et Shanghai étaient les moins nombreuses parmi les 10 premières villes de l’APAC avec 0,1 milliard de dollars et 0,4 milliard de dollars. milliards, respectivement, en 2022.

Murthy Grandhi, analyste des profils d’entreprise chez GlobalData, a expliqué que « l’assouplissement des mesures liées au COVID-19 en Chine, ainsi qu’un déclin de l’activité du marché immobilier et une demande mondiale modérée, se sont combinés pour entraîner une expansion économique atone. Cependant, la Chine a été le principal contributeur aux revenus dans la région APAC, avec une part de 26,5% du chiffre d’affaires combiné des sociétés cotées ».

En Chine, Pékin a été le principal contributeur aux revenus avec une part de 30,4%, suivi de Shanghai (8,7%) et de Shenzhen (6,6%) en 2022. En termes de croissance des revenus d’une année sur l’autre, Pékin a connu une croissance de 2,6% et Guangzhou a connu une croissance de 2,6%, soit une baisse de 5,5%.

Selon les recherches économiques de GlobalData, les 10 premières villes abritaient plus de 8 000 entreprises (environ 28,3% de la taille de l’échantillon). Environ 29,1% d’entre eux étaient basés à Tokyo, suivis de Hong Kong (18,1%), de Séoul (12,7%), de Pékin (9,6%), de Shanghai (8,2%), de Singapour (7,5%), de Shenzhen (6,5%). Osaka (4,4 %), Guangzhou (2,9%) et Chongqing (0,9%).

Murthy Grandhi a estimé qu’« alors que nous affrontons des conditions économiques complexes, il est évident que la résilience et l’adaptabilité des entreprises chinoises restent déterminantes pour stimuler la croissance. Malgré les défis, ces données mettent en évidence l’impact durable de la Chine sur le paysage commercial de l’Asie-Pacifique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *