Le département américain du Commerce a déclaré qu’il mettait 24 autres organisations gouvernementales et commerciales chinoises sur sa «liste d’entités», les empêchant d’acheter des technologies de fabrication américaine, pour des raisons de sécurité nationale – y compris la société de sécurité Internet Qihoo 360 Technology Co ., robot de cloud et start-up de services Cloudminds et société lidar Skyeye Laser Technology.

Les entreprises technologiques chinoises ont fermement condamné la décision de l’administration américaine d’ajouter 33 autres entreprises et organisations gouvernementales à sa liste noire commerciale.

Ce nouveau bannissement des entreprises chinoises accentue un peu plus la tension entre les deux géants, mais surtout cela impacte le secteur des technologies.

L’Institut des sciences judiciaires du Ministère chinois de la sécurité publique et huit autres sociétés chinoises ont également été ajoutés à la liste, notamment la licorne CloudWalk et la start-up Intellifusion, une licorne d’intelligence artificielle (IA) soutenue par l’État.

Qihoo 360 s’est dit « fermement opposé à cette accusation irresponsable [américaine] » et s’est opposé à la « politisation des activités commerciales et de la recherche et développement technologique » du département américain du Commerce ».