vendredi, juin 14

Étiquette : conflit technologique

La liste noire américaine va renforcer les centres financiers de la Chine
Chine-Etats-Unis

La liste noire américaine va renforcer les centres financiers de la Chine

La Maison-Blanche a récemment publié une liste noire de 59 entreprises liées au «complexe militaro-industriel» de la Chine, et à la surveillance, dans lesquelles Washington interdit tout investissement américain, dans la suite des mesures misent en place par Donald Trump. «Les sanctions américaines frappant les investissements des entreprises chinoises, qui visent à ralentir le développement du pays asiatique, n'atteindront pas leurs objectifs, mais renforceront les centres financiers de la Chine», selon une tribune de l'analyste britannique Tom Fowdy publiée sur le site de la chaîne russe RT News. Les marchés financiers américains sont les plus grands et les plus lucratifs du monde, mais ils ne constituent pas «une question de vie ou de mort» pour de nombreuses sociétés chinoise...
China Mobile, China Telecom et China Unicom seront exclues de Wall Street
Chine-Etats-Unis, ECONOMIE

China Mobile, China Telecom et China Unicom seront exclues de Wall Street

Trois grandes compagnies chinoises de télécommunications ont annoncé que leur exclusion de la Bourse new-yorkaise a été confirmée le 7 mai par le New York Stock Exchange (NYSE). Cette expulsion de Wall Street avait été décidée en janvier 2021 sous l'administration Trump, poussant les sociétés chinoises à faire appel. Dans des communiqués séparés, China Mobile, China Telecom et China Unicom indiquent qu'elles avaient demandé le 20 janvier 2021 que le NYSE revienne sur sa décision de les bannir de la cote new-yorkaise, une décision qui avait été annoncée par l'administration Trump le 6 janvier. Lire aussi : Donald Trump signe un nouveau décret contre les entreprises chinoises «Le 6 mai 2021, le Comité des directeurs du NYSE a confirmé sa détermination», indique China Mobile dans un ...
La Chine s’oppose à l’ajout d’entreprises chinoises à la liste noire américaine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine s’oppose à l’ajout d’entreprises chinoises à la liste noire américaine

Les États-Unis ont ajouté de nouvelles entreprises chinoises sur leur liste noire, afin de les empêcher de se servir de la technologie américaine au profit de superordinateurs utilisés selon eux aussi à des fins militaires. La Chine s'est opposée à cette décision. Le 8 avril, le département américain du commerce a annoncé l’ajout sur liste noire de sept entreprises chinoises accusées d’être «impliquées dans la construction de superordinateurs utilisés par les militaires chinois, dans ses efforts de modernisation militaire déstabilisante et/ou dans ses programmes d’armes de destruction massive». Les sept entreprises chinoises ciblées sont Tianjin Phytium Information Technology, Shanghai High-Performance Integrated Circuit Design Center, Sunway Microelectronics, National Supercomputing...
La Maison blanche maintient les mesures contre Huawei
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Maison blanche maintient les mesures contre Huawei

L'administration Biden va continuer à protéger les réseaux de télécommunications américains des "fournisseurs non fiables" comme le géant chinois des télécommunications Huawei qui menacent la sécurité nationale des Etats-Unis, a déclaré la Maison blanche. Huawei est dans le viseur des Etats-Unis, depuis plusieurs années. Washington accuse l'équipementier télécoms d'être utilisé par la Chine à des fins d'espionnage, ce que nie Huawei. "Les équipements de télécommunications produits par des fournisseurs non fiables, dont Huawei, sont une menace pour la sécurité des Etats-Unis et de nos alliés", a déclaré la porte-parole de la Maison blanche lors d'un point de presse quotidien. "Nous allons nous assurer que les réseaux américains (...) n'utilisent pas d'équipement provenant de fourni...
Joe Biden devrait preuve de « patience » avec la Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Joe Biden devrait preuve de « patience » avec la Chine

Le nouveau président américain Joe Biden souhaite faire preuve de patience à l'égard de la Chine, malgré la concurrence qui l'oppose aux Etats-Unis, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche "Ce que nous avons vu au cours des dernières années, c'est que la Chine est de plus en plus autoritaire sur son territoire, plus assurée à l'étranger et que Pékin remet désormais en question notre sécurité, notre prospérité et nos valeurs de manière significative qui nécessite une nouvelle approche", a déclare Jen Psaki. "Nous voulons aborder cela avec une certaine patience stratégique", a-t-elle souligné. Cette dernière a assuré que son gouvernement allait consulter le Congrès et ses partenaires internationaux sur la Chine dans les semaines à venir. Concernant les restrictions imposé...
Le fabricant chinois Xiaomi nie tout lien avec l’armée chinoise
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le fabricant chinois Xiaomi nie tout lien avec l’armée chinoise

Le fabricant chinois Xiaomi a été placé par l’administration de Donald Trump sur la liste noire des entreprises suspectées de collaborer avec l’armée chinoise. La direction de Xiaomi a nié tout lien avec l'Armée Populaire de Libération assurant sa production était «à usage civil et commercial». Après son intégration à la liste noire américaine des entreprises ayant des liens supposés avec les armées chinoises, Xiaomi, l'un des plus grands fabricants de smartphones au monde, a répondu officiellement par communiqué : «La société répète que ses produits et services sont à usage civil et commercial. Elle confirme qu'elle n'est pas détenue, contrôlée ni affiliée à l’armée chinoise et qu'elle n'a aucun lien avec la société militaire chinoise définie par la NDAA [loi d'autorisation de la...
Le fabricant chinois de téléphones Xiaomi sur la liste noire américaine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le fabricant chinois de téléphones Xiaomi sur la liste noire américaine

Le cours des actions de Xiaomi s'est effondré de plus de 11% ce 15 janvier à l'ouverture de la Bourse de Hong Kong, après l'inscription par les Etats-Unis du fabricant chinois de téléphones sur une liste noire d'entreprises. Xiaomi fait partie des onze entreprises chinoises concernées par l'interdiction décrété par Donald Trump. Ce dernier a interdit aux américains d'investir dans des entreprises considérées comme propriété de l'armée chinoise. Il s'agit de l'une des dernières mesures prises par l'administration du président sortant Donald Trump contre la Chine. Des sanctions similaires ont été décidées à l'encontre du fabricant chinois de smartphones Huawei et du géant des puces électroniques SMIC, mais aussi ZTE, CNOOC... Xiaomi était au 3e trimestre 2020 le troisième fabrica...
Toujours pas d’accord entre Washington et TikTok
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Toujours pas d’accord entre Washington et TikTok

Les États-Unis et le groupe chinois ByteDance ne sont pas parvenus à un accord sur la vente des actifs américains de l'application TikTok dans le délai imposé par l'administration de Donald Trump, qui s'achevait le 4 décembre à minuit. Les discussions continuent cependant entre l'administration de Donald Trump et TikTok, et les utilisateurs de l'application de vidéos légères devaient continuer à utiliser le réseau social sur le sol américain le lendemain, le 5 décembre. L'application du groupe chinois ByteDance est interdit sur le sol américain depuis la signature le 14 août par Donald Trump d'un décret contraignant ByteDance à céder ses activités aux Etats-Unis. Le groupe avait obtenu deux délais consécutifs jusqu'au 4 décembre 2020. Lire aussi : Donald Trump a signé un decret co...
TikTok retourne devant le tribunal pour éviter son interdiction
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

TikTok retourne devant le tribunal pour éviter son interdiction

L'ordre de Washington à la la maison-mère chinoise de TikTok, ByteDance, de vende ses activités américaines de TikTok, expire ce 12 novembre. Raison pour laquelle, TikTok a lancé une procédure judiciaire pour obtenir un délai de 30 jours avant la prise d’effet du décret du 14 août, qui interdirait l’application sur le sol américain. En effet, le 14 août, le président américain Donald Trump signait un décret obligeant Bytedance à vendre les activités américaines de TikTok sous 90 jours, sous peine de l’interdire aux Etats-Unis. Un ultimatum censé se terminer jeudi 12 novembre. ByteDance, la maison-mère chinoise du très populaire réseau social TikTok qui revendique 100 millions d’utilisateurs aux Etats-Unis, n'a pas reçu le feu vert du gouvernement pour finaliser la vente avec Oracl...
Le cadeau électoral de Trump à la Chine?
Project Syndicate, Tribunes - Analyses

Le cadeau électoral de Trump à la Chine?

De Project Syndicate, par Minxin Pei - Pour la Chine, au moins, le président américain Donald Trump est le cadeau qui continue de lui être donné. Sa réponse calamiteuse à la pandémie de Covid-19 a fait de la Chine, dont le gouvernement a mal géré l'épidémie initiale en janvier de cette année, un exemple de gouvernance efficace. De plus, la politique étrangère de Donald Trump - «L'Amérique d'abord» - a aliéné les alliés traditionnels des États-Unis, rendant difficile la construction d'une large coalition pour contrer la Chine. Certes, Donald Trump a porté des coups douloureux au président chinois Xi Jinping. Ses guerres commerciales et technologiques démolissent les relations commerciales entre les États-Unis et la Chine, et le soutien de son administration à Taïwan a exaspéré les...
Washington autorise la vente de puces non 5G aux entreprises de Huawei
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington autorise la vente de puces non 5G aux entreprises de Huawei

Les États-Unis autorisent un nombre croissant de sociétés de puces à fournir à Huawei des composants tant que ceux-ci ne sont pas utilisés pour ses activités 5G, a rapporté le Financial Times. Le département américain du Commerce "a déclaré aux entreprises lors de récentes conversations que si les licences de fourniture de Huawei sont gérées dans un but de refus, cela peut être surmonté si vous pouvez démontrer que votre technologie ne prend pas en charge la 5G", selon un dirigeant de semi-conducteurs impliqué dans dialogue avec le département, se référant à l'infrastructure de télécommunications de pointe. Les dirigeants de deux sociétés asiatiques de semi-conducteurs ont déclaré qu'ils étaient optimistes quant à l'approbation de leurs demandes de licences pour reprendre les expédit...
Une juge américaine rejette une requête visant à retirer WeChat
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Une juge américaine rejette une requête visant à retirer WeChat

Une juge américaine de San Francisco a rejeté le 23 octobre une demande du ministère de la Justice visant à annuler une décision permettant à Apple et à Google de continuer à proposer WeChat en téléchargement dans les app stores américains. WeChat compte en moyenne 19 millions d’utilisateurs actifs par jour aux États-Unis. Cette application est populaire chez les étudiants chinois, les Américains résidant en Chine et chez certains Américains ayant des relations personnelles ou commerciales avec la Chine. La magistrate juge américaine Laurel Beeler a déclaré que les nouvelles preuves du gouvernement n’avaient pas changé son opinion sur l’application Tencent. Comme avec l'application vidéo chinoise TikTok, le ministère de la Justice a fait valoir que WeChat menaçait la sécurité nationa...
Mike Pompeo s’attaque de nouveau à la Chine
Chine-Etats-Unis, MONDE

Mike Pompeo s’attaque de nouveau à la Chine

En visite à Tokyo, au Japon, le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo dénonce «l’activité sournoise» de la Chine. Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a dénoncé «l’activité sournoise» de la Chine lors d’une journée d’échanges quadrilatéraux à Tokyo avec ses homologues australien, indien et japonais. Ce dernier veut afficher symboliquement un front uni face à la Chine. Dans un communiqué, Mike Pompeo et la ministre australienne des Affaires étrangères, Marise Payne, ont fait état de leurs «inquiétudes partagées sur l’activité sournoise» de la Chine dans la région Indo-Pacifique. L’objectif des pays de la région est d’intensifier leur coopération, afin de faire face à une Chine de plus en plus puissante et ambitieuse. Mike Pompeo et l’administration Trump mènent de...
Le blocage des téléchargements de TikTok suspendu par un juge
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le blocage des téléchargements de TikTok suspendu par un juge

Un juge de Washington a temporairement bloqué le décret du président Donald Trump, qui devait entrer en vigueur le 27 septembre en fin de soirée, interdisant à Apple et Google de proposer l’application TikTok en téléchargement dans leurs boutiques en ligne. Le juge de district Carl Nichols a décidé de cette mesure conservatoire après que ByteDance, le propriétaire chinois de TikTok, a déposé une requête visant à permettre à l’application vidéo de demeurer sur les "app stores". Lire aussi : TikTok veut fait lever son interdiction par la justice américaine Le juge a toutefois refusé "pour le moment" de bloquer les restrictions supplémentaires décidées par le département américain du Commerce qui doivent être instaurées à compter du 12 novembre. Ces mesures sont considérés par TikTok...
La Chine pourrait ne pas approuver l’accord entre ByteDance et Oracle
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

La Chine pourrait ne pas approuver l’accord entre ByteDance et Oracle

L'accord conclu entre le chinois ByteDance et les américains Oracle et Walmart concernant l'application TikTok aux Etats-Unis ne devrait vraisemblablement pas aboutir, car la Chine pourrait mettre son veto. L’accord que ByteDance a conclu avec Oracle et Walmart pour l’avenir de l’application TikTok aux Etats-Unis ne devrait vraisemblablement pas obtenir l’autorisation de la Chine, selon la presse officielle chinoise. Désaccord entre ByteDance et Oracle-Wallmart ByteDance a annoncé qu’il entendait créer une filiale américaine de TikTok détenue en partie par Oracle et Walmart. Cette entité devrait être principalement dirigée par des américains, afin d’apaiser les tensions entre la Chine, ByteDance et l’administration Trump qui a menacé d’interdire l’application vidéo pour des raisons de...
Washington bloque WeChat et TikToke, les chinois dénoncent
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington bloque WeChat et TikToke, les chinois dénoncent

Le ministère chinois du Commerce a fait part de son opposition résolument à la décision des Etats-Unis de bloquer les téléchargements des applications chinoises WeChat et TikTok, à partir de ce 20 septembre. La Chine dénonce cette décision "En l'absence de toute preuve, les Etats-Unis ont utilisé à plusieurs reprises le pouvoir de l'Etat pour s'en prendre à ces deux entreprises pour des raisons injustifiées, ce qui a gravement perturbé leurs activités commerciales normales", a indiqué le ministère chinois du commerce dans un communiqué en ligne. Ce dernier a souligné que la décision de l'administration Trump a "sapé la confiance des investisseurs internationaux dans l'environnement d'investissement américain et endommagé l'ordre économique et commercial mondial normal". La ministre...
Donald Trump dénonce l’offre TikTok d’Oracle
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump dénonce l’offre TikTok d’Oracle

Le président américain Donald Trump a déclaré qu'il n'aimait pas l'offre d'Oracle pour une alliance avec TikTok, qui appartient à la société de technologie chinoise ByteDance. Les commentaires du président américaine Donald Trump sont intervenus après que le CFIUS, examinant l'accord, aurait constaté que sa structure ne résolvait pas les problèmes de sécurité nationale. Donald Trump a dit ne pas être au courant de cette décision, a révélé le South China Morning Post. Selon l'agence Bloomberg, le Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS) a conclu que permettre à Oracle de devenir le «partenaire technologique de confiance» de TikTok ne suffisait pas pour aborder l'accès de la populaire application de partage de vidéos aux données de ses près de 100 millions d'utilisat...
Le SMIC chinois demande le renouvellement de sa licence pour fournir Huawei
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Le SMIC chinois demande le renouvellement de sa licence pour fournir Huawei

La société chinoise Semiconductor Manufacturing International Corp (SMIC) a demandé l'approbation des États-Unis pour continuer à fournir des composants au géant chinois Huawei, a révélé l'agence de presse britannique, Reuters. Le SMIC a déclaré au journal Beijing News qu'il se conformerait aux lois et réglementations en vigueur dans tous les pays et régions. Et a donc demandé aux Etats-Unis une autorisation pour continuer à fournir le géant chinois des télécommunications, Huawei. Les restrictions imposées par Washington en mai à Huawei interdisant aux principaux fournisseurs d'équipements de semi-conducteurs de fournir ou de desservir Huawei sont entrées en vigueur le 15 septembre. Les entreprises souhaitant continuer à faire des affaires avec le fabricant de smartphones doivent ...
Les États-Unis inscrivent sur la liste noire 33 autres entreprises
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Les États-Unis inscrivent sur la liste noire 33 autres entreprises

Le département américain du Commerce a déclaré qu'il mettait 24 autres organisations gouvernementales et commerciales chinoises sur sa «liste d'entités», les empêchant d'acheter des technologies de fabrication américaine, pour des raisons de sécurité nationale - y compris la société de sécurité Internet Qihoo 360 Technology Co ., robot de cloud et start-up de services Cloudminds et société lidar Skyeye Laser Technology. Les entreprises technologiques chinoises ont fermement condamné la décision de l'administration américaine d'ajouter 33 autres entreprises et organisations gouvernementales à sa liste noire commerciale. Ce nouveau bannissement des entreprises chinoises accentue un peu plus la tension entre les deux géants, mais surtout cela impacte le secteur des technologies. L'In...
Vers une nouvelle Guerre froide entre la Chine et les États-Unis?
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Vers une nouvelle Guerre froide entre la Chine et les États-Unis?

«Certaines forces politiques américaines prennent en otage les relations entre la Chine et les Etats-Unis et poussent nos deux pays au bord d'une nouvelle Guerre froide» a déclaré Wang Yi, ministre chinois des affaires étrangères. Ce dernier a expliqué que la Chine et les Etats-Unis sont «au bord d'une nouvelle Guerre froide», déplorant au passage le regain de tensions avec Washington autour de l'épidémie de Covid-19. Lire aussi : Pourquoi une guerre froide peut-elle être pire qu'une guerre froide? Les premiers malades du nouveau coronavirus ont été signalés fin décembre 2019 dans la ville de Wuhan, dans la province centrale du Hubei. Il s'est depuis répandu sur la planète et fait quelque 340.000 morts. Pour Donald Trump, le gouvernement chinois est responsable de cette pandémi...
Opération séduction de Xi Jinping au G20
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Opération séduction de Xi Jinping au G20

Le président Xi Jinping a lancé une offensive de charme sans précédent au cours des six derniers jours, arguant que la diplomatie nationale avait comme nouvel axe : la lutte contre les maladies. Le 25 mars, Xi Jinping a appelé la chancelière allemande Angela Merkel pour discuter de la pandémie de Covid-19 et d'une coopération plus étroite entre les deux nations. "La Chine est disposée à partager son expérience en matière de prévention, de contrôle et de traitement avec l'Allemagne, à renforcer la coopération dans la recherche et le développement de vaccins et de médicaments et à contribuer à la santé et à la sécurité publiques mondiales", a-t-il déclaré à Angela Merkel, d'après l'agence de presse, Xinhua. "L'Allemagne remercie la Chine pour son aide opportune et précieuse et espère m...
Beijing réagit aux restrictions américaines sur les médias chinois
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Beijing réagit aux restrictions américaines sur les médias chinois

Le gouvernement chinois a dit condamner "l'oppression politique des Etats-Unis contre les médias chinois dans le pays". Cette réaction intervient après la décision de l’administration Trump de réduire de près de la moitié le nombre de ressortissants chinois autorisés à travailler pour les médias d’État de Beijing aux Etats-Unis. Zhao Lijian, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, a annoncé que le gouvernement "condamne fermement la répression politique du Département d’État américain imposée sur les bureaux des organes de presse chinois aux Etats-Unis sur la base douteuse de la mentalité de la guerre froide et du préjugé idéologique". A lire aussi : Donald Trump réduit le personnel des médias chinois aux Etats-Unis Le Département d’État américain a annoncé lundi que le...
Des journalistes américains expulsés de Chine
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Des journalistes américains expulsés de Chine

Le gouvernement a accusé des journalistes du Wall Street Journal d’avoir publié un article «raciste» en pleine épidémie du nouveau coronavirus, Covid-19. La trêve aura été de courte durée, cette expulsion marque une nouvelle montée des tensions avec l'administration du président américain, Donald Trump. Beijing a annoncé ce 19 février l’expulsion de trois journalistes du Wall Street Journal, accusés d’avoir «calomnié le peuple chinois» qui fait face à une épidémie de coronavirus. Cette mesure laisse présager des représailles, quelques heures après l’annonce par Washington de nouvelles règles encadrant les médias chinois travaillant sur le territoire américain. Ces derniers seront désormais traités comme des entités diplomatiques aux Etats-Unis. Les trois journalistes, dont le ...
Huawei abandonne son procès contre les Etats-Unis
ECONOMIE

Huawei abandonne son procès contre les Etats-Unis

Le géant chinois des télécoms Huawei Technologies Co. Ltd. a abandonné son action en justice contre le gouvernement américain après la saisi par Washington de matériel de télécommunication soupçonné de violations des contrôles à l’exportation. Huawei, qui figure sur la liste noire des échanges américains depuis mai 2019, avait poursuivi en justice le département américain du Commerce et d'autres agences gouvernementales américaines pour avoir saisi son équipement en Alaska en 2017 avant de rentrer en Chine après un test de laboratoire en Californie. Huawei a déclaré que le gouvernement américain avait rendu l'équipement en août 2019 après avoir confirmé qu'aucune licence d'exportation n'était pas requise. La compagnie déplore l'absence d'explication complète de la part du gouvernem...
Top3 des tensions géopolitiques de l’été en Chine
Asie/Pacifique, Chine-Etats-Unis, MONDE

Top3 des tensions géopolitiques de l’été en Chine

Les zones de crise se multiplient en Chine et en Asie. De la guerre commerciale entre Beijing et Washington aux tensions à Hong Kong, l'Empire du milieu fait face à plusieurs crises. 1/Hong Kong: Pékin finira-t-il par intervenir? Depuis deux mois, des manifestations pro-démocratiques se déroulent à Hong Kong, suite à une proposition de loi visant à extrader les ressortissants hongkongais vers la Chine contientane. Suite au massif mouvement de contestation, le projet de loi a été mit de côté. La contestation s’est par la suite élargie, avec plusieurs revendications : le suffrage universel, la démission de Carrie Lam, la libération des manifestants arrêtés, … La revendication d'une réforme de la loi électorale inquiète les autorités chinoises qui ont déclaré que «ceux qui jouent ...