Les exportations et les importations de la Chine ont «atteint le meilleur niveau de l’histoire durant la première moitié de 2021».

Les exportations et les importations de marchandises de Chine se sont chiffrées à 18 070 milliards de yuans (2 349,1 milliards d’euros) de janvier à juin 2021, en hausse de 27,1% sur un an, selon les statistiques de la douane.

Les exportations et les importations de Chine ont atteint respectivement 9 850 milliards (1 280,5 mds euros) et 8 220 milliards de yuans (1 068,6 mds euros), en hausse de 28,1% et 25,9% respectivement.

Les exportations et les importations de Chine combinées ont augmenté de 22,8%, 23,8% et 21,7% par rapport aux niveaux en 2019.

Depuis juin 2020, les exportations et les importations de Chine ont maintenu une croissance positive en glissement annuel pendant 13 mois consécutifs et ont atteint 3 290 milliards de yuans (427,7  milliards d’euros) en juin, soit une augmentation de 22% en glissement annuel.

«Durant la première moitié de 2021, les exportations et les importations chinoises ont atteint le meilleur niveau de l’histoire, jetant les bases solides pour l’amélioration qualitative et quantitative du commerce extérieur de l’année», a déclaré Li Kuiwen, porte-parole et directeur du département de statistiques et d’analyse de l’Administration générale des douanes.

Ce dernier a expliqué lors de la conférence de presse du Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’État, «l’économie intérieure de la Chine se stabilise et s’améliore durant cette période, les entités du marché étant plus dynamiques, donnant un appui plus solide à la stabilisation et à la croissance du commerce extérieur».

Les politiques de stabilisation du commerce extérieur ont continué à produire des effets positifs, selon les économistes chinois. Les plateformes d’ouverture de haut niveau donnent une impulsion forte. De nouveaux modèles et formes d’activités montrent leurs avantages.

De janvier à juin 2021, les exportations et les importations de Chine réalisées par le commerce électronique transfrontalier ont atteint 886,7 milliards de yuans, en hausse de 28,6% sur un an.

Les exportations et les importations de Chine s’établissent respectivement à 603,6 milliards et 283,1 milliards de yuans, soit une progression de 44,1% et 4,6%, selon les statistiques de la douane. Les exportations par l’achat au marché désigné ont progressé de 49,1%.

Par ailleurs, la reprise économique mondiale se poursuit, ce qui entraîne une augmentation de demande extérieure, stimulant le commerce mondial et l’exportation des produits chinois, selon les analystes.

De janvier à juin 2021, de nombreuses organisations internationales (FMI, BM, …)  ont revu à la hausse la prévision de la croissance économique mondiale. En avril, le Fonds monétaire international a révisé à la hausse la prévision de la croissance économique mondiale pour cette année, à 6%.  Tandis qu’en juin, la Banque mondiale a augmenté la prévision, à 5,6%.

De janvier à juin 2021, les exportations de la Chine vers les États-Unis, l’Union européenne et l’Association des Nations d’Asie du Sud-Est (ASEAN) ont augmenté de 31,7%, 25,5% et 27,8% respectivement, et de 47% vers l’Amérique latine et de 27,7% vers l’Afrique.

Depuis le lancement de l’initiative «la Ceinture et la Route», la Chine a intensifié ses échanges commerciaux avec les pays riverains de «la Ceinture et la Route», et ce, notamment depuis l’année dernière.

Face aux impacts du Covid-19, la Chine a réalisé des progrès significatifs dans l’intensification de la coopération commerciale dans le cadre de «la Ceinture et la Route» et a surmonté les difficultés avec les pays concernés dans un esprit d’entraide.

Les exportations et les importations avec les pays riverains de «la Ceinture et la Route» ont atteint 5 350 milliards de yuans (695,5 milliards d’euros), en hausse de 27,5% en glissement annuel, soit 0,4 point de pourcentage plus élevé que la croissance du commerce extérieur de la Chine de la même période et représentant 29,6% du commerce extérieur de la Chine.

Les exportations et les importations de la Chine se sont chiffrées à 3 030 milliards de yuans (393,9 milliards d’euros) et 2 320 milliards de yuans (301,6 milliards d’euros) respectivement, en hausse de 29,1% et 25,6%.

Les atouts des trains de fret Chine-Europe, qui permettent de stabiliser les échanges commerciaux avec les pays riverains, sont de plus en plus mis en avant.

De janvier à juin 2021, 7 377 trains de fret Chine-Europe sont partis, transportant 707 000 conteneurs standards, en hausse de 43% et 52% sur un an respectivement, avec un taux de conteneur lourd à 98%, selon les chiffres de China State Railway Group.

Les exportations et les importations de Chine avec les pays riverains de «la Ceinture et la Route» par transport ferroviaire ont atteint 209,78 milliards de yuans (27,3 mds €), en progression de 43,1%, selon la douane.

Cette année, la Chine s’est engagée au sein de l’initiative COVAX de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), afin de venir en aide aux pays pauvres luttant contre le Covid-19.

«Depuis cette année, l’Administration générale des douanes a pris une série de mesures pour garantir le dédouanement rapide de vaccins contre la Covid-19», selon Li Kuiwen. De janvier à juin 2020, la Chine a exporté plus de 500 millions de doses et de concentrés de vaccins à 112 pays et régions, soit 1/6 de la production mondiale totale de vaccin actuellement.

Lire aussi : La croissance chinoise ralentie légèrement

La Chine a ainsi apporté une contribution importante à la coopération en matière de lutte contre la COVID-19 et à la reprise économique.

Concernant le commerce extérieur de la Chine de juillet à décembre 2020, le commerce extérieur est confronté à de nombreux facteurs d’incertitude et d’instabilité vu la propagation du Covid-19 dans le monde, selon Li Kuiwen.

De plus, de juillet à décembre 2020, les exportations et les importations de la Chine ont augmenté de 27% par rapport à la période de janvier à juin 2020.

Étant donné la base de calcul très élevée, la croissance des exportations et des importations serait moins élevée durant la seconde moitié de 2021 par rapport à la même période de 2020, mais pourrait rester assez rapide durant toute l’année.