D’après une étude conduite auprès de 90 168 jeunes diplômés, par un portail en ligne de recrutement, 40% des chercheurs d’emploi souhaiteraient travailler dans les villes telles que Chengdu, Hangzhou, Chongqing ou Wuhan.

Parmi les étudiants qui vont être diplômés en 20158, 40,18% espèrent travailler dans ces villes, soit en hausse de 2,68 points par rapport à l’année dernière.  Les villes dites de second rang sont également plus attractives et ont été choisies par 25,94% des sondés comme leur choix préféré, soit une hausse de 4,74%.

Selon les données recueillies depuis plusieurs années, les villes dites de premier rang tel que Beijing, Shanghai, Guangzhou ou encore Shenzhen perdent de leur attraction pour les diplômés.

Arrivés sur le marché du travail, les jeunes attendent beaucoup de ces grandes villes, en raison des perspectives des nouveaux secteurs industriels et des avantages multiples au sein de ces cités émergentes. En effet, celles-ci ont mit en place une série de mesures pour attirer les talents, allant de l’allègement fiscal, au facilité d’accéder à un logement, etc.

Les jeunes recherches en villes émergentes

Au mois de mars, plus de 74% des diplômés ont reçu au moins une offre d’emploi, ce qui représente une hausse de 2,19% par rapport à la même période l’an passé. Or, près de 40% des sondés affirment que leur emploi ne correspond pas exactement à leur diplôme universitaire.

Les secteurs en pleine expansion sont l’internet mobile, l’économie du partage et le nouveau commerce de détail et offrent de nombreuses opportunités d’embauche car elles demandent des compétences interdisciplinaires et transversales.

Selon l’étude, 43,88% des sondés affirment qu’avoir une expérience de stage est un élément clef pour obtenir un emploi directement après l’obtention du diplôme, 37,68% pensent qu’avoir des attentes professionnelles clairement définies sont un avantage, à l’instar d’une grande expérience en entreprise, pour 34,9% d’entre eux.

Pour trouver un emploi, 41,7% des étudiants mettent en priorité le respect des valeurs personnelles, tandis que 26,97% disent préférer un emploi conforme à leur intérêt personnel et 23,19% veulent prendre un emploi juste pour gagner leur vie.

Chengdu, une des villes attractives pour les jeunes

Chengdu est la 3ème ville la plus prisée des demandeurs d’emploi, d’après l’université d’économie et de finance du Sud-Ouest et le Centre pour la Chine et la globalisation. D’après leur analyse, Chengdu, capitale du Sichuan, est très prisées des jeunes en recherche d’emploi, juste derrière Beijing et Shanghai.

L’étude montre que Chengdu est la ville la plus demandée pour la recherche d’un emploi parmi les individus nés après 1995, prenant ainsi la place de Shenzhen et de Guangzhou.

Cela s’explique par la hausse du coût du travail, un environnement plus sain. Ainsi, les salaires mensuels à Chengdu arrivent à la 6ème place à l’échelle du pays, avec un salaire moyen s’élevant à 6 859 yuans (5 762€). L’année dernière, plus de 100 000 diplômés en possession d’une licence ou plus ont choisi de chercher du travail à Chengdu.