Les investissements directs étrangers (IDE) de la Chine dans les pays impliqués dans l’initiative des nouvelles Routes de la soie ont augmenté de 13% entre janvier et avril 2020, malgré les sombres perspectives de l’économie mondiale dans le contexte de propagation du nouveau coronavirus.

Le ministère du Commerce a indiqué que les investissements directs de la Chine dans les secteurs non financiers de 53 pays partenaires des nouvelles Routes de la soie ont atteint les 5,23 milliards de dollars (4,66 milliards d’euros) entre janvier et avril, enregistrant une croissance de 13,4 % en glissement annuel.

Ces investissements ont représenté plus de 15% du total des investissements chinois au cours de cette période. Ces investissements dans les secteurs non financiers des pays de l’ASEAN ont augmenté de plus de 43%, pour atteindre les 3,94 milliards de dollars (3,6 milliards d’euros) sur la même période.

D’après le ministère, le total des IDE chinois dans les secteurs non financiers de plus de 155 pays et régions ont augmenté de 0,7% en glissement annuel sur les 4 premiers mois, atteignant les 235 milliards de yuans (29,4 milliards d’euros).

Ces investissements se sont orientés pour 37,4% dans le leasing et les services aux entreprises, 17,4% dans le commerce de gros et de détail, et 13,8% dans le secteur de la production manufacturière.