Les ventes d’automobiles en hausse de janvier à août 2021 en Chine

par | Sep 13, 2021 | ECONOMIE

Voiture Tesla

Les ventes d’automobiles de la Chine ont augmenté de 13,7% en glissement annuel pour atteindre 16,56 millions d’unités au cours des huit premiers mois de 2021, selon les données de l’Association des producteurs automobiles de Chine publiées vendredi.

Les ventes de véhicules de tourisme ont augmenté de 16% d’une année sur l’autre pour atteindre 13,11 millions d’unités entre janvier et août.

Pour le seul mois d’août, les ventes d’automobiles ont totalisé près de 1,8 million d’unités, en baisse de 17,8% en glissement annuel. Il s’agit du quatrième mois consécutif de repli sur le premier marché automobile mondial.

Les grands constructeurs automobiles sont confrontés à une pénurie de puces électroniques, ce qui les contraint à réduire leur production. Cependant, certaines entreprises occidentales comptent rester sur le marché chinois et y développer leur marque.

Après Frank Van Meel, vice-président en charge de la gamme de véhicules de luxe du constructeur automobile allemand BMW, qui a assuré que « la Chine est l’un de nos marchés les plus importants », c’est au tour de l’équipementier automobile allemand ZF Friedrichshafen d’assurer se sentir « chez lui » en Chine.

Le PDG de l’entreprise ZF s’est engagé à approfondir la localisation sur le plus grand marché mondial de voitures particulières et de camions en Chine, lors d’une interview auprès de l’agence de presse, Xinhua.

« Nos équipes en Chine jouent un rôle dans la mesure où il s’agit d’un pays comme l’Allemagne, où nous avons les capacités de déployer et de développer un système complet », a expliqué Wolf-Henning Scheider, lors du Salon international de l’automobile d’Allemagne (IAA Mobility).

Ce dernier a expliqué que ZF a mis en place ses premières « global homeroom » en Chine, où de nouveaux produits peuvent être développés et servir le monde entier.

Dans les domaines des énergies alternatives et de l’e-mobilité, la Chine est « à l’avant-garde », a estimé le PDG de l’entreprise ZF, qui « cherche à tirer parti des occasions qui s’y présentent en proposant des solutions pertinentes, alors que le pays s’est fixé pour objectif de plafonner ses émissions de carbone d’ici 2030 et d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2060 ».

Concernant la pénurie de puces, celle-ci « devrait entraver continuellement la production dans l’industrie automobile tout au long de 2021 et 2022 avant qu’un soulagement puisse être en vue à la fin de l’année prochaine », a indiqué Wolf-Henning Scheider.

« La situation à laquelle nous sommes confrontés en ce moment donne évidemment le coup d’envoi à un examen critique de la chaîne d’approvisionnement globale et de la configuration pour les années à venir », a expliqué ce dernier, tout en soutenant « qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions ».

« Il faut un examen très approfondi avec les partenaires et les clients de la chaîne d’approvisionnement pour vérifier comment l’offre et la demande peuvent être davantage équilibrées avant de trouver des idées et des mesures créatives pour éviter de telles pénuries dans les années à venir », a-t-il dit, tout en ajoutant qu’il est toujours optimiste quant à la croissance de ZF dans des domaines comme les composants électroniques.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :