Des responsables américains ont déclaré que le gouvernement chinois a fait un geste vers la mise en œuvre de la « phase 1 » de l’accord commercial signé en janvier entre les deux plus grandes économies du monde.

Cette annonce intervient alors que le coronavirus pourrait retarder le rythme de la promesse de la Chine d’acheter plus de récoltes et d’autres biens américains, a rapporté le Wall Street Journal.

Les responsables américains ont noté que les dirigeants chinois ont levé les restrictions à l’importation de volaille, de produits à base de volaille et d’aliments pour animaux de compagnie américains, ainsi que d’autres mesures, depuis que l’accord est entré en vigueur le 14 février.

L’accord appelle la Chine à augmenter ses achats de produits agricoles américains de 32 milliards de dollars sur une période de deux ans. Les responsables n’ont pas dit combien la Chine a accepté d’acheter son objectif d’environ 200 milliards de dollars à ce jour.