Une proclamation de l’indépendance de Taïwan conduirait à un conflit armé, a averti le gouvernement chinois, après une intensification de l’activité militaire aux abords de l’île.

Le porte-parole du ministère de la Défense nationale Wu Qian a déclaré jeudi que l’Armée populaire de libération (APL) de la Chine prendrait toutes les mesures nécessaires pour écraser toute tentative de séparer Taïwan de la Chine, avertissant que « l’indépendance de Taïwan » signifiait la guerre.

La Chine, qui considère que l’île fait partie intégrante du territoire chinois, soupçonne l’administration taïwanaise de vouloir proclamer l’indépendance de la République de Chine, alors que la dirigeante Tsai Ing-wen considère cette démarche car elle considère qu’elle est déjà acquise.

« Ceux qui jouent avec le feu ne feront que se brûler », a indiqué Wu Qian lors d’une conférence de presse, dans un avertissement sévère aux forces séparatistes prônant « l’indépendance de Taïwan ».

« Les récentes activités militaires de l’APL dans le détroit de Taiwan sont une réponse solennelle à l’ingérence des forces extérieures et aux provocations des forces de l’indépendance de Taïwan », a affirmé le porte-parole, ajoutant qu’elles étaient « des actions nécessaires face à la situation actuelle en matière de sécurité à travers le détroit pour sauvegarder la souveraineté et la sécurité nationales ».

Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois, et la question de Taïwan relève des affaires intérieures de la Chine et ne tolère aucune ingérence des forces extérieures, a souligné Wu Qian.

L’intensification des activités militaires chinoises coïncide avec l’arrivée d’un porte-avions américain et de son groupe naval en mer de Chine méridionale.

De son côté, Zhu Fenglian, porte-parole du Bureau des affaires de Taïwan du Conseil des Affaires d’État, a indiqué que « les exercices menés par l’Armée populaire de Libération (APL) de Chine dans le détroit de Taïwan sont destinés à sauvegarder la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale ».

Cette dernière a assuré que « cela dépend jusqu’où iront les autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taiwan et les forces indépendantistes de Taïwan dans leurs actes de provocation ».

« Pour répondre efficacement à l’ingérence des forces extérieures et des quelques sécessionnistes cherchant ‘l’indépendance de Taïwan’ et à leurs activités de sécession, nous ne nous engagerons pas à renoncer à l’usage de la force et nous réserverons la possibilité de prendre toutes les mesures nécessaires », a déclaré la porte-parole.