L’industrie manufacturière de Chine devient intelligente

par | Sep 7, 2021 | SCI/TECH

Dans la province du Guangdong, qui abrite quelque 3 millions d’entreprises industrielles, l’automatisation et la numérisation du secteur manufacturier sont devenues incontournables pour un développement de haute qualité.

Bi Yalei, secrétaire général de l’Association de robotique de Shenzhen (SRA), a expliqué qu’avec l’amélioration de la technologie des robots industriels et la réduction des prix, de plus en plus d’entreprises ont commencé à adopter des robots fabriqués en Chine pour assurer la transformation de l’automatisation, en particulier la fabrication de petite et moyenne taille.

Quartier d’affaires, dans le district de Luohu à Shenzhen

Les chiffres montrent que la production de robots industriels à Shenzhen a connu une croissance de 75,5% en glissement annuel au cours des sept premiers mois de cette année, tandis que le taux de croissance dans la ville de Dongguan était de 123,3% en glissement annuel de janvier à juin.

Un rapport publié par la SRA indique que la valeur de la production des robots industriels à Shenzhen a atteint 90,4 milliards de yuans (environ 12,6 milliards d’euros) en 2020, en hausse de 9,98% par rapport à 2019. La croissance était de 7,65 points de pourcentage supérieure à celle de l’année précédente.

Selon le ministère provincial de l’Industrie et des Technologies de l’information, plus de 15 000 entreprises industrielles sont engagées dans la transformation numérique à l’aide de la technologie Internet industrielle, et plus de 500 000 entreprises ont adopté la technologie cloud.

En introduisant la technologie d’intelligence artificielle, TCL China Star Optoelectronics Technology Co., Ltd., un producteur d’écrans à semi-conducteurs, a également remplacé les inspecteurs de la qualité par des robots, réduisant de moitié la main-d’œuvre du secteur et augmentant l’efficacité de près de 10 fois.

L’entreprise essaie de collecter et d’analyser les données de l’ensemble du processus de production, y compris la température et l’humidité, dans l’espoir d’améliorer encore le taux de rendement.

« Nous devons maximiser l’efficacité de la production grâce à une intelligence de haut niveau pour améliorer encore la compétitivité des produits fabriqués en Chine », a déclaré Ding Liu’an, un employé du bureau de numérisation de l’entreprise.

D’ailleurs, le gouvernement du Guangdong s’est engagé à créer 20 pôles industriels stratégiques de 2021 à 2025, dans le but de faire progresser la stabilité et la compétitivité des chaînes industrielles et d’approvisionnement et de les intégrer dans les chaînes industrielles et de valeur mondiales.

Ces pôles industriels se concentreront sur le développement de plusieurs technologies de pointe, notamment les semi-conducteurs et les circuits intégrés, les robots intelligents et la blockchain, ainsi que d’autres nouveaux matériels de pointe qui sont essentiels à la compétitivité des entreprises chinoises dans le monde moderne.

Li Youhuan, économiste à l’Académie des sciences sociales du Guangdong, a déclaré en octobre 2020 au Global Times qu’une chaîne d’approvisionnement complète permettrait aux entreprises de développer des produits allant de la recherche et de l’innovation à la production et au transport à un coût moins cher et à un rythme plus rapide.

«Ce ne sont pas des discours vides mais plutôt basés sur le fait que l’un des systèmes de chaîne d’approvisionnement les plus compétitifs au monde est déjà en place dans la région», a affirmé Li Youhuan.

Le Guangdong, dont l’agrégat économique a dépassé 10 000 milliards de yuans (1300 mds €), est devenu la terre d’accueil de plus de 50 000 entreprises de haute technologie.

Le développement axé sur l’innovation est devenu le principal moteur d’un développement de haute qualité. La Chine a récemment publié un plan global sur la mise en œuvre de réformes pilotes pour faire de Shenzhen une zone de démonstration du socialisme à la chinoise au cours des prochaines années. Le plan accorde à Shenzhen davantage d’autonomie dans la réforme des domaines et des liens clés.

«Shenzhen est à l’avant-garde de la réforme économique, et son acuité ainsi que sa réactivité sont très rapides. La région favorise de nombreuses entreprises de commerce électronique transfrontalier ayant une valeur supérieure à 10 milliards de dollars grâce à la chaîne d’approvisionnement avancée en place», a expliqué Hong Shibin, un analyste senior dans les chaînes d’approvisionnement de production manufacturière.

«Les entreprises n’ont pas besoin de quitter le delta de la rivière des Perles pour compléter un portefeuille de produits, car il existe une grande variété de fabricants pour leurs pièces, ce qui donne au Guangdong un avantage unique», a indiqué ce dernier.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :