Sélectionner une page

ECONOMIE

L’usage de yuan en recul

Selon la société financière Swift, les investisseurs s’inquiètent de la dépréciation de la monnaie chinoise, le yuan (renminbi) et de la politique de changes de Beijing. Raisons pour lesquelles, l’usage du yuan dans les paiements internationaux a nettement reculé en juin.

Le renminbi a été utilisé le mois dernier dans 1,72% des transactions internationales, contre 1,90% en mai, d’après le rapport de Swift, présenté à la presse ce 21 juillet. En valeur, le volume des transactions transfrontalières en yuans a progressé en juin de seulement 0,19% par rapport à mai.

A contrario, l’ensemble des devises ont grimpé de 10,3%. Le yuan reste toutefois à la 6ème place des devises les plus utilisées.

Ces résultats s’expliquent par les « spéculations persistantes et contradictoires sur la dépréciation continue du yuan, dont les mouvements restent étroitement guidés par la Banque Populaire de Chine » (BPC), selon Swift. Ainsi la BPC a fixé à de nombreuses reprises son taux-pivot à de bas niveaux depuis 2011.

La dépréciation du yuan pourrait s’accentuer avec le relèvement attendu des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed), ne rassurent pas les investisseurs et entreprises étrangères.

De plus, « la volatilité des marchés chinois et le ralentissement de l’économie en Chine sont probablement des facteurs ayant miné l’usage du renminbi« , a estimé Alain Raes, directeur général de Swift en Asie-Pacifique.

D’autant que le yuan a déjà fait l’objet d’une soudaine dévaluation d’environ 5% en août dernier, et les fuites de capitaux hors de Chine avaient intensifié encore la pression sur la monnaie.

Chine vs Etats-Unis

Deux puissances économiques mondiales au coude à coude

Chine-Afrique

Les relations sino-africaines prennent un nouveau tournant

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques

Coin des Idées




La Chine impériale

Le MAG de la Chine

Vie de famille, LGBTQ, Sexualité, Egalité, Bien être, Chine insolite

Nos partenaires

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :