Dans un article, le président Xi Jinping a évoqué sa nouvelle stratégie de la revitalisation rurale, dans laquelle l’agriculture, les zones rurales et la population rurale sont prioritaires dans le programme de travail du PCC.

Sans la modernisation de l’agriculture et des zones rurales, il n’y aura pas de modernisation du pays, indique l’article. « Dans le processus de modernisation, la façon de traiter de manière appropriée les relations entre l’industrie et l’agriculture, les zones urbaines et rurales, détermine, dans une certaine mesure, le succès ou l’échec de la modernisation », a écrit ce dernier.

L’ensemble des institutions du pu Parti « doivent renforcer leur leadership et offrir un fondement politique solide pour l’application de la stratégie de la revitalisation rurale », a affirmé Xi Jinping.

Pour Zhao Yang, un responsable du ministère de l’Agriculture et des Affaires rurales, « les zones pilotes de la réforme rurale ont réalisé des avancées notables dans leurs efforts pour tester les règlements et les systèmes pouvant être reproduits et promus dans les vastes zones rurales du pays ».

Le Chine a lancé respectivement deux lots de 58 endroits pour piloter la réforme rurale en 2011 et 2014, servant de plate-forme essentielle pour Beijing qui compte explorer de nouveaux moyens pour mettre en place sa réforme globale dans les zones rurales.

Ces zones pilotes ont effectué 226 lots de tâches, couvrant presque tous les domaines de la réforme rurale, a indiqué Zhao Yang. Selon lui, 144 résultats de la réforme rurale ont été obtenus dans ces zones pilotes depuis 2011. Ces résultats ont déjà été mis en application dans l’établissement et la modification des lois et des règlements du pays.

De nombreuses zones pilotes ont expérimenté de nouvelles pratiques de réforme du système foncier dans le but d’attribuer les terres rurales et de protéger les intérêts et droits fonciers des agriculteurs.

Des mesures ont été lancé pour réformer le système de droits de propriété collective rurale, du système financier rural et du développement intégré des zones urbaines et rurales, a précisé Zhao Yang.