Le salon Energy Taiwan 2020 se tient jusqu’au 16 octobre au Centre des expositions de Nangang, à Taipei.

La dirigeante de Taïwan Tsai Ing-wen a exposé la stratégie des autorités taïwanaises visant à faire de Taïwan un hub des énergies renouvelables. Taipei « entend continuer à attirer les investissements étrangers dans des projets d’énergie verte à Taïwan », a assuré cette dernière.

Depuis la mise en service en 2019 au large du district de Miaoli, sur la côte occidentale de Taïwan, du premier champ éolien offshore commercial Formosa 1, de nombreuses entreprises, notamment japonaises et coréennes, ont visité le site et manifesté leur intérêt pour de tels projets.

«D’ici 2025, Taïwan compte sur la construction de 14 nouveaux champs éoliens offshore», a indiqué Tsai Ing-wen. D’après le bureau de l’énergie, sous l’égide du ministère de économie, la capacité de production totale du secteur de l’éolien offshore à Taïwan atteignait 128 mégawatts en juillet 2020.

L’objectif est de parvenir à une capacité de production de 5,7 gigawatts (GW) d’ici la fin 2025. De plus, les investissements cumulés dans les projets éoliens offshore devraient franchir d’ici la fin 2025 la barre du billion de dollars taïwanais.

Cela représente près de 34,5 milliards de dollars (31 mds €), permettant une production d’une valeur estimée à 1,2 billion de TWD et la création de 20 000 nouveaux emplois, a indiqué le bureau de l’énergie. De 2026 à 2035, a précisé Tsai Ing-wen, l’objectif est d’ajouter une capacité de production de 10 GW.

En matière d’énergie solaire, les investissements cumulés devraient atteindre 1,2 billion de TWD d’ici la fin 2025 et la capacité de production devrait passer de 4,7 GW fin juillet 2020 à 20 GW fin 2025, toujours selon le bureau de l’Energie.

Fin juillet 2020, l’énergie solaire représentait 57% de la capacité de production d’énergie verte à Taiwan, une part qui devrait être portée à 66% d’ici fin 2025.

« Plus largement, le gouvernement veut contribuer à la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement complète à Taiwan dans le secteur des énergies renouvelables et renforcer la compétitivité des entreprises locales afin qu’elles puissent conquérir des parts du marché mondial », a expliqué Tsai Ing-wen.

Le développement des énergies renouvelables à Taïwan « est aussi un moyen de maintenir la compétitivité des industries technologiques locales », qui sont généralement de gros consommateurs d’électricité.

En juillet, Taïwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC), le premier fondeur mondial de semiconducteurs, a signé des accords pour l’achat de 1,2 GW supplémentaires d’énergie renouvelable. Grâce à cet accord, l’île souhaite réduire ses émissions de carbone et « assumer sa responsabilité sociale ».

Jusqu’au 16 octobre, le salon Energy Taiwan accueille 150 exposants répartis sur 500 stands. Il est organisé par le Conseil pour le développement du commerce extérieur de Taiwan (TAITRA).