Le Centre LGBT de Beijing a ouvert dimanche un compte sur la plate-forme vidéo courte Douyin, la version chinoise de TikTok, pour raconter des histoires et corriger les stéréotypes sur la communauté LGBTQ+.

Le centre LGBTQ+ a mis en ligne plusieurs vidéos visant à lutter contre les discriminations et les stéréotypes, tels que tous les hommes gais sont beaux, ou encore, les bisexuels sont des personnes capricieuses en matière d’amour.

« Grâce à la plate-forme, nous espérons raconter les histoires de vie de la communauté LGBTQ +, à réduire voire éliminer la discrimination et fournir une plate-forme interactive permettant à la communauté d’obtenir des informations ainsi que du soutien », a déclaré Xin Ying, directrice du centre LGBTQ+, au quotidien Global Times.

Cette dernière a expliqué que, depuis la création du compte Douyin, ils commencent surtout par télécharger des vidéos simples dans un format de type questions-réponses sur la communauté LGBTQ+, mais au fur et à mesure qu’ils accumulent de l’expérience, ils prévoient d’aborder des sujets plus controversés dans leurs vidéos.

« Nous pourrions également avoir du contenu plus intéressant, y compris des mini-jeux à l’avenir, ce qui attirera probablement plus d’utilisateurs de Douyin », a-t-elle ajouté. Dans une courte vidéo, Xin Ying a expliqué en quoi le stéréotype selon lequel tous les hommes homosexuels sont beaux est discriminatoire.

« Certaines personnes hétérosexuelles avaient hâte de voir de nombreux visages beaux ou jolis lors de leur visite dans notre centre, mais elles sont souvent déçues et demandent pourquoi les homosexuels de notre centre sont si ordinaires », a déclaré la directrice du centre LGBTQ+.

« En fait, cette image imaginaire des gays est le résultat de personnes induites en erreur par la culture populaire du genre de l’amour des garçons (BL). Les humains sont différents et les gays aussi. La chose la plus importante est que nous devons nous aimer et croyons que nous méritons d’être aimés », a ajouté cette denrière dans une interview accordée au Global Times.

Les œuvres populaires du genre BL (ou Yaoi), il s’agit d’un genre d’œuvres de fiction littéraire ou télévisée centré sur les relations sentimentales et/ou sexuelles entre personnages de genre masculin. Ces oeuvres dépeignant des relations entre deux beaux hommes afin d’attirer plus de lecteurs ou de téléspectateurs, conduit à des malentendus sur les hommes gais et la communauté LGBTQ+.

« Nous devrions séparer la vraie communauté LGBTQ + de ces œuvres d’art. Certaines œuvres de BL dépeignent de manière divertissante l’amour homosexuel entre deux hommes plutôt que de vraiment comprendre cette minorité sexuelle », a souligné la directrice du centre LGBTQ+, dans un article publié sur son compte WeChat.

Xin Ying a expliqué que le centre LGBTQ+ a mis en place une équipe dédiée à la gestion du compte Douyin, afin de tourner et produire des vidéos courtes. « Le nombre de fans du compte vient d’atteindre quelques milliers et chaque courte vidéo n’a que des centaines de vues. Notre objectif est d’avoir des millions de fans, afin que nous puissions présenter la communauté à plus de gens », a expliqué Xin Ying.