jeudi, mai 23

Pas de déflation à Macao

Le gouvernement de Macao a assuré que la région administrative spéciale n’était pas affectée par la déflation.

Casinos à Macao

Le Bureau des statistiques et des recensements (DSEC) a indiqué dans un communiqué de presse que la baisse d’une année sur l’autre de l’indice des prix à la consommation en septembre 2020 ne signifiait pas que Macao était entré dans un cycle déflationniste.

Le bureau vient d’annoncer que l’indice composite des prix à la consommation (IPC) de Macao avait baissé de 0,40% en glissement annuel, la première baisse depuis décembre 2009.

D’après certains observateurs, Macao a été durement touchée par l’impact de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19) sur l’économie locale, ses secteurs des jeux, du tourisme, de la vente au détail et des médias en particulier.

Le bureau de Macao a reconnu que la baisse de l’IPC du mois dernier a suscité de vives inquiétudes dans la société civile. Cependant, une croissance négative de l’IPC durant un mois seulement ne signifiait pas que Macao est en pleine déflation.

Selon le communiqué, la déflation ne se produit qu’après six mois consécutifs d’inflation négative. «C’est pourquoi il n’y a actuellement pas de déflation à Macao», a indiqué le communiqué.

Pour justifier ses dires, le Bureau des statistiques et des recensements a indiqué la définition de la déflation du Fonds monétaire international (FMI) : «une baisse soutenue d’une mesure agrégée des prix comme l’indice des prix à la consommation [IPC] ou le déflateur du PIB», soulignant que «un ou deux trimestres de baisse des prix , bien que constituant techniquement une déflation, ne serait pas inquiétant».

L’étude a admis, cependant, que «même une déflation légère mais continue pourrait être une source de préoccupation, car elle peut augmenter les incertitudes économiques, fausser l’allocation, entraîner des conséquences distributives et conduire à des performances de croissance inférieures à la moyenne».

Le communiqué du bureau de Macao précise que depuis la propagation du Covid-19 au début de l’année 2020, la plupart des indices de prix à Macao sont restés «essentiellement» stables.

Le bureau a également souligné que pour les 12 mois clos le mois dernier, l’IPC composite moyen de Macao a augmenté de 1,70% par rapport à la période précédente (octobre 2018 à septembre 2019).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *