« La Chine devrait attirer plus de 1.000 milliards de yuans (900 mds €) d’investissements étrangers en 2021 », a déclaré Zong Changqing, responsable du ministère, lors d’une conférence de presse. Ce dernier a indiqué qu’en termes de dollar, les investissements étrangers devraient dépasser 160 milliards de dollars (144 mds €).

La situation des investissements étrangers de la Chine est meilleure que prévu depuis le début de l’année 2021. Pour Zong Changqing, « la Chine fait toujours face à de sévères défis, compte tenu de l’évolution de la pandémie de Covid-19, de la reconstruction des chaînes d’approvisionnement industrielles mondiales et de facteurs non financiers comme le découplage et les obstacles créés par certains pays ».

Ce dernier a indiqué qu’une reprise économique continue et stable, un marché ultra-large, une capacité de soutien industriel complet, des ressources humaines suffisantes et une bonne infrastructure aideraient la Chine à attirer davantage d’investissements étrangers.

D’ailleurs, « le vaste marché chinois est devenu de plus en plus attrayant pour les investisseurs étrangers, et leurs attentes ainsi que leur confiance à l’égard du pays restent stables », a déclaré Shu Jueting, porte-parole du ministère.

Cette dernière a indiqué que « l’économie de la Chine s’est régulièrement redressée, et elle bénéficie toujours d’avantages compétitifs globaux en termes de soutien aux industries, d’infrastructures, de ressources humaines et de l’environnement des affaires ».

Shu Jueting a souligné que les investissements directs étrangers (IDE) de la Chine continentale devraient enregistrer une « croissance à deux chiffres » en 2021, et le pays est capable d’atteindre l’objectif de stabilisation des IDE.

Les IDE, en utilisation réelle, ont augmenté de 17,8% en glissement annuel pour atteindre 943,15 milliards de yuans (846 mds €), soit 142,01 milliards de dollars (128 mds €), au cours des dix premiers mois de l’année, selon les données du ministère.

Pendant la période de janvier à octobre 2021, les IDE dans le secteur des services ont augmenté de 20,3% par rapport à l’année précédente, tandis que les industries de haute technologie ont enregistré une hausse de 23,7% des IDE.

A l’inverse, les investissements directs non financiers à l’étranger ont diminué de 5,2% en base annuelle, à 522,76 milliards de yuans (471 mds €), de janvier à août 2021, selon les données officielles du ministère du Commerce.

En dollars, les investissements directs non financiers de la Chine ont augmenté de 2,4% pour atteindre 80,78 milliards de dollars (73 mds €), a déclaré le ministère du Commerce.

De janvier à septembre 2021, les investissements dans les pays situés le long de la Ceinture et la Route ont augmenté de 14,2% sur un an, pour atteindre 14,87 milliards de dollars (13,4 mds €), représentant 18,4% du total de ces investissements, d’après les données.

Les investissements à l’étranger dans de multiples domaines ont continué de croître au cours de cette période. Ainsi, les investissements dans le secteur manufacturier se sont élevés de 9,3% par rapport au niveau de l’année précédente, à 13,66 milliards de dollars (12,3 mds €).

De même, les investissements dans les services liés à la transmission d’informations, au logiciel et aux technologies de l’information ont grimpé de 37,2%, pour atteindre 6,2 milliards de dollars (5,58 mds €).

Les investissements directs non financiers à l’étranger des entreprises locales de la Chine ont augmenté de 8,5% par rapport à l’année précédente, représentant 76,6% du total de ces investissements de la période, a ajouté le ministère.