Un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que « politiser le sport violait l’esprit olympique », lors d’une conférence de presse. Zhao Lijian a répondu aux remarques récentes du président américain Joe Biden, qui a dit envisager un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver de Beijing en raison du Xinjiang.

Le président des Etats-Unis Joe Biden a déclaré «envisager» un boycott diplomatique des Jeux olympiques d’hiver prévus en février à Pékin, pour protester contre les violations des droits humains en Chine.

«C’est quelque chose que nous envisageons», a-t-il déclaré à des journalistes. Ce dernier envisage de ne pas envoyer de responsables gouvernementaux pour représenter Washington lors des compétitions, tout en laissant les athlètes américains y participer.

Plusieurs élus américains de tous bords exigent de Joe Biden qu’il annonce le boycott total de la compétition sportive par les responsables et les athlètes, pour dénoncer la situation des musulmans ouïghours au Xinjiang, qualifiée de «génocide» par le gouvernement américain.

La Chine avait déjà vivement protesté lorsque Nancy Pelosi avait émis cette hypothèse en mai 2021. Le Washington Post a rapporté, en citant des sources proches du dossier, que la Maison Blanche devrait annoncer prochainement avoir choisi quelle voie.

Lire aussi : Nancy Pelosi appelle au boycott diplomatique des JO de Beijing 2022

Le quotidien américain précise que le président Biden devrait «approuver» d’ici fin novembre cette option qui lui a été formellement recommandée par ses conseillers.

Pour Zhao Lijian, « les affaires du Xinjiang sont des affaires purement internes à la Chine, qui ne tolèrent aucune ingérence d’une force extérieure sous quelque prétexte et sous quelque forme que ce soit ».

« Pour le peuple chinois, les Etats-Unis se sont ridiculisés en dénigrant le Xinjiang pour un prétendu génocide et le travail forcé« , a assuré le porte-parole, ajoutant que les allégations américaines contre la Chine sur d’autres questions de droits de l’homme sont encore plus infondées.

Les athlètes qui participent aux Jeux olympiques et aux Jeux paralympiques d’hiver de Beijing 2022 sont les véritables protagonistes, a indiqué Zhao Lijian, ajoutant que politiser le sport allait à l’encontre de l’esprit olympique et nuisait aux intérêts des athlètes de tous les pays.

Il a déclaré que « la Chine, guidée par l’esprit olympique et grâce aux efforts conjoints de toutes les parties, est convaincue d’organiser des Jeux olympiques d’hiver simples, sûrs et splendides pour le monde, afin de promouvoir conjointement le développement sain des sports internationaux ».