Un porte-parole de la Chine continentale a exprimé « une opposition résolue à la négociation de tout accord de nature officielle ou ayant des implications de souveraineté entre les Etats-Unis et la région chinoise de Taiwan ».

Nouvelle étape du renforcement des relations entre les Etats-Unis et Taïwan, des négociations formelles sont en cours en vue d’un accord commercial et d’investissement, a indiqué le bureau de la représentante américaine au Commerce.

Ces discussions s’inscrivent dans le cadre d’une initiative annoncée en juin, et qui a déjà donné lieu à une première rencontre le même mois. Elles s’inscrivent aussi dans un contexte de fortes tensions avec la Chine.

Outre le développement des échanges et des investissements, les discussions porteront aussi sur les réponses à apporter aux «politiques et méthodes contraires au marché», a annoncé le bureau de la représentante américaine au Commerce, Katherine Tai.

Lire aussi : Washington et Taipei vont entamer des discussions pour un accord commercial

Ma Xiaoguang, porte-parole du Bureau des Affaires de Taiwan du Conseil des Affaires d’Etat, a dénoncé ce que certains médias qualifient d’« Initiative américano-taiwanaise sur le commerce du XXIe siècle ».

Exhortant Washington à respecter le principe d’une seule Chine et les dispositions des trois communiqués conjoints sino-américains, le porte-parole a indiqué que « les tentatives de jouer la ‘carte de Taiwan’ pour bloquer la réunification et le renouveau national de la Chine ne réussiraient pas ».

Ma Xiaoguang a également mis en garde les autorités du Parti démocrate progressiste (PDP) de Taiwan, affirmant que « les actes d’être de connivence avec des forces extérieures sous le couvert de la coopération économique, et la trahison des intérêts de la population de l’île pour rechercher leurs propres intérêts politiques payeront le prix ».