Les trois communiqués conjoints sino-américains sont le Communiqué conjoint de la République populaire de Chine et des Etats-Unis d’Amérique (Communiqué de Shanghai), le Communiqué conjoint sur l’établissement des relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis, et le Communiqué du 17 août, constituant le fondement du développement des relations sino-américaines.

Ces textes sont souvent cités par les médias chinois, lorsque Washington engage des mesures allant à l’encontre des relations sino-américaines, notamment la vente d’arme à Taiwan.

Après la fondation de la République populaire de Chine en 1949, la Chine et les Etats-Unis n’ont pas établi des relations diplomatiques pendant presque une trentaine d’années. Pour le Dr Zhang Qingmin, directeur adjoint du département diplomatique de l’Institut de Diplomatie, « après la fondation de la Chine nouvelle, le gouvernement américain a appliqué depuis toujours une politique de ‘soutien à l’Autorité de Taiwan et la non-reconnaissance la République populaire de Chine’, il a pris également des sanctions politiques et économiques contre la Chine ».

Ce dernier avait indiqué au Quotidien du peuple en 2002 que la politique des Etats-Unis contre la Chine n’avait pas atteint le but escompté, mais avait affaibli leurs forces en concurrence avec l’Union soviétique.

Rencontre en Mao Zedong et Richard Nixon en février 1972.

Lorsqu’en janvier 1969, Richard Nixon a été élu président, il a procédé à des réajustements sur la stratégie globale des Etats-Unis. Pour le Dr Zhang Qingmin, « à ce moment-là, l’Union soviétique est devenue un concurrent à la taille des Etats-Unis. Donc les Etats-Unis voulaient améliorer leurs relations avec la Chine afin de renforcer leur compétitivité. C’est ainsi que le président Nixon a pris une série de mesures favorables à l’amélioration des relations sino-américaines ».

La publication du «Communiqué de Shanghai» en 1972 marque la fin des relations hostiles de la Chine et des Etats-Unis, constitue à cette époque pour les deux pays « un jalon important dans le développement des relations sino-américaines ».

Chai Zemin, premier ambassadeur de la Chine aux Etats-Unis a participé directement aux négociations entre les deux pays pour l’élaboration du «Communiqué conjoint sur l’établissement de relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis» et le «Communiqué conjoint du 17 août».

Lors d’une interview au Quotidien du peuple en 2015, le diplomate a expliqué qu’après la publication du «Communiqué de Shanghai», la normalisation des relations sino-américaines est passée officiellement à l’ordre du jour dans les années 1970. En 1978, le gouvernement américain de James Carter a accepté les trois principes que la partie chinoise avait formulé pour établir les relations diplomatiques entre les deux pays.

Ces trois principes demandés par le gouvernement chinois correspondaient au « retrait total des forces armées américaines de Taiwan; à l’annulation de tous les traités signés entre les Etats-Unis et l’Autorité de Taiwan; et à la rupture des relations diplomatiques avec Taiwan et reconnaissance de la Chine ».

La Chine et les Etats-Unis ont publié conjointement le «Communiqué sur l’établissement de relations diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis» le 12 décembre 1978. Selon le communiqué, les deux pays sont convenus de se reconnaître mutuellement et d’établir des relations diplomatiques entre eux, ceci à compter du 1er janvier 1979.

Les Etats-Unis reconnaissent le gouvernement de la République populaire de Chine comme l’unique gouvernement légal de la Chine. Dans ce contexte, le peuple américain maintiendra des relations culturelles, commerciales et autres relations non officielles avec la population de Taiwan.

Selon l’ambassadeur Chai, les relations entre la Chine et les Etats-Unis se sont enfin réalisées après la publication de ce communiqué. Mais, le problème de Taiwan constitue toujours un obstacle dans le développement continu des relations bilatérales. Le Congrès américain a approuvé en mars 1979 «la loi sur les relations avec Taiwan» selon laquelle les Etats-Unis pourraient continuer à fournir à Taiwan des aides dans sa défense. Cela a provoqué la colère du gouvernement chinois.

En 1982, le gouvernement de Ronald Reagan a exprimé à la Chine son souhait de résoudre convenablement la question de la vente des armes à Taiwan. Le 17 août 1982, la Chine et les Etats-Unis ont publié conjointement un communiqué sur la résolution progressive du problème de la vente d’armes par les Etats-Unis à Taiwan, appelé simplement «Communiqué conjoint du 17 août».

Les Etats-Unis ont déclaré dans le communiqué que le gouvernement des Etats-Unis attache une grande importance à ses relations avec la Chine et réaffirme qu’il n’a pas l’intention de violer la souveraineté et l’intégrité territoriale de la Chine, ni de s’ingérer dans ses affaires intérieures ou de poursuivre une politique de «deux Chine» ou d’«une Chine, un Taiwan».

Fondement des relations sino-américaines, le «Communiqué de Shanghai», le «Communiqué conjoint sur l’établissement de relations diplomatiques entre la République populaire de Chine et les Etats-Unis d’Amérique» et le «Communiqué conjoint du 17 août» énoncent les principes selon lesquels les relations bilatérales ont été établies et mises en oeuvre.