Selon le président américain, Donald Trump, si Pékin venait à utiliser la force contre Hong Kong, et faire vivre un «autre Tian’anmen», l’accord commercial entre les deux pays serait compromis.

Ce dernier s’est exprimé dimanche 18 août dans le New Jersey, où il a lancé un avertissement à la Chine le 18 août, assurant qu’une répression des manifestations de Hong Kong similaire à la situation de 1989 sur la Place Tian’anmen nuirait aux discussions sur un accord commercial sino-américain.

«Je pense qu’il serait très difficile de conclure un accord s’ils exercent de la violence, (…) si c’est une autre Place Tiananmen», a déclaré le président, alors que des centaines de milliers de manifestants pro-démocratie ont à nouveau défilé ce 18 août à Hong Kong.