Le ministre des Affaires étrangères de la Chine, Wang Yi, a appelé à « des efforts conjoints pour surmonter les défis et sauvegarder la stabilité en mer de Chine méridionale », lors d’une discours prononcé à un symposium sur le thème « La mer de Chine méridionale : du point de vue de la coopération ».

Carte des revendications en mer de Chine méridionale. Wikimedia

A cette occasion, le chef de la diplomatie chinois a assuré qu’il était dans l’intérêt de tous, notamment des pays de l’ASEAN, de constituer « une communauté naturelle de destin commun (..) pour faire de la mer de Chine méridionale une mer de paix, d’amitié et de coopération ».

« Je suis vraiment content de voir que les pays dans la région ont maintenu la dynamique du dialogue et de la coopération et obtenu des progrès importants », selon Wang Yi, qui a évoqué « les risques et défis sensibles et complexes en mer de Chine méridionale ».

Lire aussi: La Chine appelle les Etats-Unis à cesser d’intervenir en mer de Chine méridionale

Il a assuré que « la mer de Chine méridionale ne devrait pas devenir un outil de dénigrement de la Chine par certains pays, encore moins un terrain de lutte pour la concurrence des grands pays ».

Pour le ministre, « la Chine et les pays de l’ASEAN doivent travailler ensemble afin de relever les défis et d’assumer la responsabilité qui nous incombe, en tant qu’hôtes dans la région, pour la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale ».

« Nous devrions continuer de laisser les pays directement concernés résoudre leurs différends par le biais de consultations et de négociations », a préconisé Wang Yi, ajoutant que le Code de conduite en mer de Chine méridionale devrait se conclure rapidement, dans le but d’assurer un « développement conjoint en mettant de côté les différends ».