« Washington devrait cesser de faire des vagues et de semer la discorde en mer de Chine méridionale, et jouer un rôle constructif dans le maintien de la paix et de la stabilité régionales », a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Zhao Lijian, porte-parole des affaires étrangères, a ainsi répondu aux affirmations du ministère américain de la Défense, selon lesquelles un essai d’un missile balistique effectué par la Chine en mer de Chine méridionale a menacé la paix et la sécurité régionales.

Lire aussi : Washington accuse la Chine d’actes «déstabilisateurs» en mer de Chine

Cliquez pour en savoir plus sur la confrontation entre la Chine et les Etats-Unis

« Des activités de formation pertinentes autour des îles Xisha en mer de Chine méridionale sont des dispositions régulières menées par l’armée chinoise au large des côtes chinoises. Elles ne ciblent aucun pays et n’ont rien à voir avec les différends en mer de Chine méridionale », a indiqué Zhao Lijian.

Ce dernier a assuré que « les accusations concernées sont sans fondement et injustifiées ». Selon le porte-parole de la diplomatie chinoise, les Etats-Unis ont dépêché à plusieurs reprises de nombreux navires de guerre, d’avions de chasse et d’avions de reconnaissance jusqu’en mer de Chine méridionale.

Zhao Lijian a considéré ces intrusions américaines comme une volonté de Washington « d’étaler leur puissance et se livrer à des provocations militaires, sapant ainsi la souveraineté et les intérêts de sécurité de la Chine ainsi que l’ordre normal de navigation en mer de Chine méridionale ».

« Les Etats-Unis sont devenus le saboteur et le fauteur de troubles de la paix et de la stabilité en mer de Chine méridionale, et la communauté internationale témoigne de tout cela », a indiqué le porte-parole.

Pour la Maison-Blanche, la Chine est la principale menace pour la sécurité nationale américaine. Dans un livre blanc publié en mai 2020, Washington a estimé qu’« au nom de notre programme international visant à garantir la liberté de naviguer, les Etats-Unis combattent les prétentions hégémoniques et les demandes excessives de la Chine ».

Raison pour laquelle « l’armée américaine continuera à exercer son droit à naviguer et à opérer dans les zones où c’est autorisé par le droit international maritime, y compris dans la mer de Chine méridionale ».