lundi, mars 18

Quatre entreprises chinoises présentent sur le top10 de la liste de Fortune

FORTUNE a annoncé la liste Fortune Global 500TM pour 2022, classant les plus grandes entreprises du monde en termes de chiffre d’affaires pour l’exercice 2021. 

Walmart revendique la première place pour la neuvième année consécutive et pour la 17ème fois depuis 1995. Saudi Aramco (n° 6) reprend son titre d’entreprise la plus rentable au monde, avec 105 milliards de dollars de bénéfices.

La Chine continentale (y compris Hong Kong), avec 136, compte à nouveau le plus grand nombre d’entreprises sur la liste, en hausse d’une par rapport à l’année dernière.

En ajoutant Taïwan, le total pour la Grande Chine est de 145. Les États-Unis, avec 124, sont en hausse de deux ; à la troisième place, le Japon en a perdu six, pour un total de 47. Pour la première fois, le chiffre d’affaires global des entreprises Fortune Global 500 basées en Grande Chine (y compris Taïwan) a dépassé le chiffre d’affaires des entreprises américaines figurant sur la liste, représentant 31% du total.

Parmi les classements 2022, Scott DeCarlo, rédacteur en chef de la liste FORTUNE, déclare, «un rebond des pires profondeurs de la pandémie a créé un énorme vent arrière pour les plus grandes entreprises du monde en termes de chiffre d’affaires. Les ventes et les bénéfices agrégés ont atteint des niveaux records au cours de l’exercice 2021 pour le Fortune Global 500. Le Global 500 est le tableau de bord ultime de la réussite commerciale et les entreprises sont confrontées à un autre grand test face à plusieurs vents contraires de l’économie mondiale en 2022. »

Les entreprises du Fortune Global 500 ont généré des revenus totalisant 37 800 billions de dollars, soit plus d’un tiers du PIB mondial, soit une augmentation de 19% par rapport à l’année 2021, marquant le taux de croissance annuel le plus élevé des 33 ans d’histoire de la liste. Les bénéfices cumulés ont augmenté de 88% par rapport à l’année dernière, pour un record de 3,1 billions de dollars. Les entreprises figurant sur la liste 2022 emploient 69,6 millions de personnes dans le monde et sont basées dans 229 villes et 33 pays et régions du monde. Le nombre de femmes PDG d’entreprises du Fortune Global 500 est passé à 24 cette année, contre 23 l’année dernière.

LA LISTE DES 10 PREMIERS DU CLASSEMENT FORTUNE GLOBAL 500 :

1. Walmart (États-Unis)
2. Amazon.com (États-Unis)
3. State Grid (Chine)
4. China National Petroleum (Chine)
5. Sinopec (Chine)
6. Saudi Aramco (Arabie saoudite)
7. Apple (États-Unis)
8. Volkswagen (Allemagne)
9. China State Construction Engineering (Chine)
10. CVS Health (États-Unis)

Consultez la liste complète ici : https://fortune.com/global500/2022

Dans sa préface au numéro d’août/septembre 2022 du magazine, la rédactrice en chef de FORTUNE, Alyson Shontell, écrit : «voici le hic : [ces] chiffres reflètent les données financières de 2021, lorsque le monde commençait à rebondir après le COVID-19. Cette année a apporté son lot de nouveaux défis… Pour les entreprises de toutes tailles, le vrai test sera de savoir qui peut survivre et prospérer dans des conditions difficiles comme celles-ci, surtout si – ou quand – une récession d’une durée et d’une profondeur inconnues s’installe. »

Les entreprises sont classées en fonction des revenus totaux pour leurs exercices respectifs terminés au plus tard le 31 mars 2022. Toutes les entreprises figurant sur la liste doivent publier des données financières et déclarer tout ou partie de leurs chiffres à une agence gouvernementale. Les chiffres sont tels que rapportés, et les comparaisons sont avec les chiffres de l’année précédente tels que rapportés initialement pour cette année. FORTUNE ne retraite pas les chiffres de l’année précédente pour les changements de comptabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *