La Chine a installé 168 500 nouveaux robots dans ses usines en 2020, selon le décompte réalisé par la Fédération internationale de robotique (IFR) Robotics.

Il s’agit d’une hausse de 20% par rapport à 2019, qui s’explique par un fort dynamisme de la Chine dans ce secteur. De fait, l’installation de robots industriels dans le monde est restée positive en 2020, selon la Fédération internationale de robotique (IFR).

Lire aussi : DEEP Robotics lance le premier chien robot chinois industriel

L’utilisation de robots dans les industries manufacturières du monde entier « s’accélère à un rythme élevé », a déclaré la Fédération, soulignant que la densité moyenne de robots avait presque doublé au cours des cinq dernières années, et atteignait 126 unités pour 10.000 employés en 2020.

La région Asie/Australie concentre la densité la plus élevée, avec 134 unités pour 10.000 employés. Cette région est suivie par l’Europe avec 123 unités, et les Amériques avec 111 unités, selon le « Rapport mondial sur les robots 2021 » de l’IFR.

« La concentration moyenne des robots est le baromètre qui permet de suivre le degré d’adoption de l’automatisation dans l’industrie manufacturière mondiale », a indiqué Milton Guerry, président de l’IFR.

« L’augmentation de la densité de robots en Chine est la plus dynamique au monde », a ajouté le rapport. Cette densité est en effet passée de 49 unités en 2015 à 246 en 2020. La Chine se classe désormais au neuvième rang mondial dans ce domaine, alors qu’elle n’occupait que la 25e place il y a cinq ans.