Dans le cadre de sa réforme de santé, le gouvernement envisage de développer « un système intelligent » destiné aux personnes âgées, afin de leur garantir un accès universel aux services de gestion de la santé et aux soins à domicile.

Le ministère de l’industrie et des technologies de l’information (MITI) a ainsi prévu de mettre en place un système développé par une centaine d’entreprises industrielles, dont Alibaba, Baidu, Tencent, d’ici 2020, dans le but de coordonner les nouvelles technologies et la gestion administrative.

Pour cela, le gouvernement va créer une centaine de bases pilotes au cours des quatre prochaines années, réunissant des informations sur les patients, afin qu’ils aient accès plus rapidement aux soins. Il s’agit également de leur donner la possibilité de se faire soigner auprès des différents services de santé proposés selon leurs pathologie.

D’ailleurs, le MITI a annoncé la création d’un « système commun de partage d’informations, afin d’améliorer la qualité et la sécurité du réseau des services du secteur de la santé et des soins pour les personnes âgées ». Ainsi, ce système représente un gain de temps pour le patient, mais aussi pour les hôpitaux, et un coût minime pour le malade, comparé à un déplacement à l’hôpital.