Le gouvernement a décidé de faire de ce scandale un exemple pour l’ensemble des entreprises du secteur, en accentuant la surveillance, et donnant de sévères sanctions aux responsables administratifs et de la société.

Ces mesures découlent du rapport d’enquête sur le scandale des vaccins défectueux de Changchun Changsheng Life Sciences Ltd. Mandatée par le Comité central du PCC le Conseil des Affaires d’Etat (gouvernement), les enquêteurs ont mit en évidence la violation des lois et règlements concernant la production de vaccins antirabiques et la production de vaccins défectueux.

La société Changchun Changsheng Life Sciences Ltd. Est désormais accusé d’actes illégaux de «nature grave» : manques de supervision de la part des autorités locales et des organismes de réglementation dans la mise en œuvre de leur responsabilité globale en matière de sécurité alimentaire et pharmaceutique ; et absence de surveillance étatiques et locales des règles en vigueur.

Le gouvernement a exigé des sanctions sévères et que «ceux qui ont négligé leurs devoirs soient tenus pour responsables». La société sera punie conformément à la loi sur l’administration des médicaments, tous les profits illégaux de la société seront confisqués et une amende maximale sera infligée, a indiqué l’agence de presse, Xinhua.

En parallèle, les gouvernements locaux et les organismes de réglementation qui n’ont pas réalisé les inspections seront «tenus strictement responsables en cas de manquement, en guise d’avertissement pour les autres».

«Les conclusions de notre enquête et les contrôles de sécurité doivent résister à l’épreuve de l’histoire», a souligné Li Keqiang, qui a assuré que «nous devons procéder à des contrôles de sécurité approfondis sur la production de vaccins à la fois par les producteurs et par les autorités compétentes, et combler toutes les lacunes du mécanisme de réglementation des vaccins. Des efforts doivent être déployés pour renforcer la confiance du public dans la sécurité et l’efficacité des vaccins en Chine».

La réunion a exigé la mise en place du mécanisme de réglementation pharmaceutique le plus rigoureux qui soit et l’amélioration de la supervision de toute la chaîne de production des vaccins ainsi que son système de suivi électronique, et à promouvoir l’amélioration de la qualité des vaccins produits en Chine afin d’assurer la sécurité des médicaments.