Selon le rapport «Xinhua-Baltic International Shipping Center Development Index Report de 2021» publié ce 14 juillet à Shanghai, dans l’est de la Chine, Shanghai conserve la troisième place du classement des centres d’expédition internationaux.

Le «Xinhua-Baltic International Shipping Center Development Index» intègre 3 indicateurs principaux et 16 indicateurs secondaires pour évaluer le rendement global de 43 villes dans le monde qui offrent des services de port et d’expédition. Il soupèse les infrastructures portuaires, les services d’expédition et l’environnement général.

En 2021, d’après le «Xinhua-Baltic International Shipping Center Development Index Report», Singapour, Londres et Shanghai sont les trois principales plaques tournantes mondiales du transport maritime en 2021, suivies par Hong Kong, Dubaï, Rotterdam, Hambourg, Athènes/Pirée, New York/New Jersey et Ningbo.

Le troisième rang de Shanghai pourrait être attribué à l’amélioration de ses services de construction portuaire et de transport maritime, ainsi qu’à l’amélioration de la capacité mondiale d’allocation des ressources grâce à des mécanismes comme la zone de libre-échange pilote de la Chine (Shanghai), ainsi que le développement et les innovations technologiques coordonnés du delta du Yangtze.

Il convient de souligner que Shanghai s’est lancée dans une voie rapide d’innovation et de développement en favorisant la numérisation des ports et de l’industrie du transport maritime afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle et le rendement.

Selon le plan visant à construire le centre d’expédition international de Shanghai au cours de la période de 2021 à 2025 du 14e plan quinquennal, Shanghai se transformera essentiellement en un centre pratique, efficace, multifonctionnel, ouvert, inclusif et vert. La ville se dotera d’un centre d’expédition international intelligent doté d’une solide capacité de service d’ici 2025.

En tant que pilier important du transport maritime international de la ville, la zone nord du boulevard Bund de Shanghai, accélérera le développement de services d’expédition haut de gamme comme le financement du transport maritime, le commerce maritime, le droit maritime et les services de consultation et d’information.

Des efforts seront également déployés pour créer une zone de démonstration de l’innovation dans les services d’expédition en attirant des entreprises de transport maritime, ainsi que des entreprises et institutions internationales.

Lancé par les services de renseignement économiques de la Chine et la Bourse baltique en 2014, le « Xinhua-Baltic International Shipping Center Development Index » est devenu un indice important et de plus en plus influent pour évaluer le développement des grands centres de navigation.