La Chine prendra des « mesures drastiques » contre Taïwan si l’île décide d’accéder à l’indépendance formelle, a prévenu le porte-parole du Bureau chinois des affaires taïwanaises, Ma Xiaoguang.

Ce dernier a ajouté que les provocations de Taipei et l’ingérence extérieure pourraient s’intensifier l’an prochain.

Pékin considère Taïwan comme partie intégrante de son territoire et a multiplié les pressions militaires et diplomatiques ces deux dernières années.

« La Chine était prête à faire tout son possible pour parvenir à une réunification pacifique avec Taïwan, mais elle se verrait contrainte d’agir si toute ligne rouge était franchie sur la question de l’indépendance », a déclaré Ma Xiaoguang, lors d’une conférence de presse.

« Si des forces séparatistes taïwanaises souhaitant l’indépendance se livraient à des provocations, employaient la force ou franchissaient une ligne rouge, nous nous verrions forcés d’employer des mesures drastiques », a-t-il indiqué.

Dans une déclaration, le Conseil des affaires continentales taïwanais a appelé Pékin à « réfléchir sérieusement à son action envers Taïwan et à porter un jugement correct sur la situation ».

De son côté, le président chinois, Xi Jinping, a déclaré dans son allocution pour le Nouvel An 2022, que « réaliser la réunification complète de la patrie est l’aspiration commune des compatriotes des deux rives du détroit de Taiwan. J’espère sincèrement que toutes les Chinoises et Chinois avanceront main dans la main pour bâtir un avenir plus radieux de notre nation ».

Pour Tan Kefei, porte-parole du ministère chinois de la Défense nationale, les actions de l’Armée populaire de Libération (APL) de la Chine dans les eaux et l’espace aérien autour de l’île de Taiwan du pays avaient des objectifs clairs, réaffirmant la détermination de l’armée à sauvegarder la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale.

Au cours de l’année 2021, l’APL a effectué des patrouilles régulières et des exercices de combat dans les eaux et l’espace aérien autour de l’île, a indiqué Tan Kefei.

Le porte-parole a noté que « les objectifs de ces actions étaient très clairs : prendre des contre-mesures décisives contre les actions flagrantes des forces à l’intérieur et à l’extérieur de l’île visant à comploter et à défier le principe d’une seule Chine ; sauvegarder résolument la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale ; et préserver concrètement le bien-être commun des compatriotes des deux côtés du détroit et maintenir la paix et la stabilité à travers le détroit ».

« La cause profonde de la tension croissante à travers le détroit de Taiwan est les provocations cherchant l’indépendance de Taiwan par l’autorité du PDP et les forces séparatistes sur l’île, ainsi que les tentatives de certaines forces extérieures de contenir la Chine », a indiqué le porte-parole, soulignant que c’était « la responsabilité inébranlable de l’APL de sauvegarder la souveraineté et la sécurité de la Chine et de dissuader le séparatisme de l’indépendance de Taiwan ».