Après les craintes de Taïwan, Heng Swee Keat, ministre singapourien des Finances, a indiqué qu’une guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis ne profiterait à personne et porterait vraisemblablement un coup à toutes les économies.

D’après Rémi Bourgeot, chercheur associé à l’IRIS, «outre la Chine, on sent une inquiétude croissante en Allemagne sur la question notamment de l’industrie automobile qui est suivie de près par l’administration Trump. Les constructeurs automobiles allemands ont massivement investi dans le sud des Etats-Unis, d’où ils réexportent d’ailleurs beaucoup vers le reste du monde».

De son côté, Heng Swee Keat, ministre singapourien des Finances, a assuré qu’une  guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis «ne profiterait à personne et porterait vraisemblablement un coup à toutes les économies.  Il n’est dans l’intérêt de personne que les différends commerciaux entre la Chine et les États-Unis dégénèrent en une guerre commerciale».

Ce denier a expliqué, lors d’un point de presse organisé à l’approche de la 4ème réunion conjointe des ministres des Finances et des gouverneurs de banque centrale des pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), que «Singapour surveille la situation et il est encore trop tôt pour se prononcer sur la façon dont les choses vont se terminer».

Chine vs Etats-Unis : Taïwan craint la guerre commerciale