jeudi, février 22

Étiquette : 4 juin 1989

Hong Kong : la police perquisition le musée consacré au massacre de Tiananmen
Hong Kong, Police et Justice, RÉGIONS SPÉCIALES

Hong Kong : la police perquisition le musée consacré au massacre de Tiananmen

Le 9 septembre, la police a perquisitionné le Musée du 4-Juin, consacré à la mémoire du mouvement des étudiants de Tiananmen, à Beijing. Les forces de l’ordre chargées d’appliquer la loi sur la sécurité nationale ont fouillé le bâtiment, qui avait été contraint par les autorités de fermer ses portes en juin. La veille, les organisateurs de la veillée annuelle en mémoire de la manifestation de Tiananmen ont été arrêtés. Leur association est dans le collimateur des autorités chargées d’appliquer la loi sur la sécurité nationale, imposée l’an passé par la Chine à Hong Kong. Les policiers ont sorti divers objets qui étaient exposés dans le Musée du 4 Juin, dont son logo, une maquette en papier de la Déesse de la démocratie – symbole du mouvement étudiant de 1989 à Beijing –, ainsi que...
Une déesse comme symbole des manifestations étudiantes de 1989
CULTURE, Histoire

Une déesse comme symbole des manifestations étudiantes de 1989

Sculpture réalisée par des étudiants de l'école nationale des beaux-arts de Beijing, la Déesse de la Démocratie est le symbole des revendications du mouvement pro-démocratique, qui a eu lieu du 15 avril 1989 au 4 juin, place Tian'an men, à Beijing. La statue de la Déesse de la Démocratie est érigée sur la place Tian'an men par les étudiants, croyant avoir obtenu une trêve avec l'armée, le 25 mai. Ce jour là, les manifestants pactisent avec les militaires pour qu'ils se retirent. Ils se regroupent en grande partie autour de ce symbole, mais le 30 mai, des troupes interviennent pour réprimer les manifestants, à partir du 30 mai. L'APL parvient à entrer dans Beijing, le 2 juin. Haute de 5 mètres, la statue a été construite en polystyrène et en plâtre, avec une armature métallique intérieu...
HRW veut une enquête sur le rôle de l’Etat, le 4 juin
CULTURE, Histoire

HRW veut une enquête sur le rôle de l’Etat, le 4 juin

L'organisation non gouvernementale, Human Right Watch a publié un communiqué de presse, le 2 juin, appelant "le gouvernement chinois à prendre plusieurs mesures", à l'occasion de ce 27ème anniversaire des événements du 4 juin 1989. L'ONG met en avant 7 mesures essentielles à la reconnaissance des faits et au respect des Droits de l'Homme en Chine : S’engager à respecter les droits à la liberté d'expression, d'association et de réunion pacifique ; Mettre fin au harcèlement et à la détention arbitraire de personnes qui contestent la version officielle des événements du 4 juin 1989 ; Participer à une rencontre avec les membres de l’organisation Tiananmen Mothers (« Mères de Tiananmen ») et leur présenter officiellement des excuses ; Autoriser l’ouverture d’une enquête publiqu...