jeudi, février 8

Étiquette : Android

Huawei développe HarmonyOS pour ses smartphone
SCI/TECH

Huawei développe HarmonyOS pour ses smartphone

Le géant chinois des télécommunications, Huawei, est en train de développer HarmonyOS 2.0, la version améliorée du système d'exploitation. Huawei organise le 10 septembre prochain sa Huawei Developer Conference. L’événement devrait présenter son nouveau système d’opération, HarmonyOS, qui va pallier l’absence d’Android et des Google Mobile Services (GMS). Toutefois, Huawei cherche des bêta-testeurs pour sa surcouche EMUI 10.1 basée sur Android Open Source. En effet, le géant chinois a travaillé pour que son OS soit rapidement opérationnel et vienne compléter les Huawei Mobile Services et l’App Gallery déjà lancés. Huawei s'active à attirer les développeurs d’applications mobiles, vis des financements, des aides et des partenariats. Une occasion pour Huawei de montrer l’étendue de ...
Huawei : téléchargement des apps Android sans services Google
SCI/TECH

Huawei : téléchargement des apps Android sans services Google

Avec sa gamme P40, le géant des télécommunication Huawei prouve ses capacités à concurrencer les mastodontes du secteur. Mais si ces smartphones sont particulièrement intéressants sur le plan matériel, côté logiciel cela peine. Les entreprises américaines ont toujours interdiction de faire des affaires avec Huawei, ce qui empêche le constructeur chinois de proposer les apps et services de Google dans ses appareils. En Chine, ce n’est pas un problème, le moteur de recherche y est peu présent. Mais hors de Chine, la situation est totalement différente car les outils de Google sont très populaires auprès des utilisateurs occidentaux. Huawei a accéléré le développement d’applications alternatives, sans pouvoir pour autant créer des applications telles que YouTube et Google Maps qui so...
Huawei s’oppose aux représailles de Beijing et développe son système
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Huawei s’oppose aux représailles de Beijing et développe son système

Ren Zhengfei, fondateur du géant chinois des équipements télécoms Huawei, a expliqué dans une interview à l'agence Bloomberg que des représailles du gouvernement chinois contre Apple sont peu probables et qu'il s'opposerait à de telles mesures. "D’abord, cela ne se produira pas et ensuite, si cela se produit, je serai le premier à m’y opposer", a indiqué ce dernier. En conflit commercial avec la Chine, les Etats-Unis ont interdit à Huawei de s’approvisionner auprès de fournisseurs américains. Cette interdiction a ensuite été assouplie pour une durée provisoire de 90 jours. Elle concerne les pièces et les services ayant au moins 25% d’origine américaine. Face à cette situation, le géant chinois de télécommunications est en train de mettre au point son propre système d’exploitat...