vendredi, février 23

Étiquette : application mobile chine

Les magasins d’applications mobiles appliquent les nouvelles mesures de surveillance des applications en Chine
High Tech, SCI/TECH

Les magasins d’applications mobiles appliquent les nouvelles mesures de surveillance des applications en Chine

Les magasins d'applications mobiles en Chine gérés par Tencent Holdings, Xiaomi et d'autres ont commencé à interdire aux éditeurs d'applications de lancer de nouvelles applications s'ils ne fournissent pas toutes les informations requises par les autorités, selon des documents consultés par l'agence de presse, Reuters. Cette décision est conforme aux nouvelles règles introduites en août par la Chine, qui renforce la surveillance des applications mobiles dans le pays. Ces règles suscitent la consternation dans le secteur, qui craint que la publication d'applications en Chine ne devienne très difficile et que de nombreuses applications ne doivent être supprimées. Les nouvelles règles donnent aux magasins d'applications en Chine jusqu'à la fin du mois d'août pour mettre en place leur...
Donald Trump demande l’interdiction de l’application WeChat
Amériques, Chine-Etats-Unis, MONDE

Donald Trump demande l’interdiction de l’application WeChat

Selon le président américain Donald Trump, l'application chinoise WeChat représente un danger pour la sécurité des Etats-Unis, demandant à un tribunal de San Francisco d'interdire l'application du géant des technologies Tencent. Le ministère américain du Commerce avait annoncé que les fournisseurs d'applications d'Apple et de Google devaient interdire WeChat. Mais une juge fédérale américaine a bloqué le 20 septembre le décret par lequel le département du Commerce imposait à Apple AAPL.O et Alphabet, maison mère de Google GOOGL.O , de ne plus proposer au téléchargement l'application chinoise WeChat de la société Tencent Holding La juge Laurel Beeler, qui exerce en Californie, a estimé dans son arrêté que les utilisateurs de WeChat qui ont porté plainte "ont soulevé des questions l...
La Chine dénonce les dernières décisions de l’Inde
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine dénonce les dernières décisions de l’Inde

Suite à l'annonce par New Delhi de l'interdiction de 118 applications, la Chine a rapidement fait part de son opposition et rappel les règles de l'OMC. "La Chine est profondément préoccupée et s'oppose fermement à l'interdiction par l'Inde de 118 applications mobiles chinoises", a déclaré le ministère du Commerce. "La partie indienne a abusé du concept de sécurité nationale et pris des mesures discriminatoires et restrictives à l'encontre des entreprises chinoises, violant les règles et règlements correspondants de l'Organisation mondiale du commerce", a assuré Gao Feng, porte-parole du ministère. L'Inde a annoncé l'interdiction de l'utilisation de 118 applications mobiles chinoises dans le pays, les qualifiant de "préjudiciables à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde, à la déf...
TikTok nie transférer des données à la Chine
Médias/Net, MONDE

TikTok nie transférer des données à la Chine

Pointé du doigt par de nombreux pays, l'application Tik Tok est accusée par les Etats-Unis de laisser filtrer les données de ses utilisateurs vers la Chine. La très populaire application Tik Tok dément tout transfert de données personnelles de ses utilisateurs vers la Chine. "L'allégation selon laquelle nous serions sous la coupe du gouvernement chinois est totalement fausse", adéclaré Theo Bertram, responsable des politiques publiques de TikTok pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, sur la chaîne BBC. Ce dernier a d'ailleurs rejeté la question de potentielles requêtes du gouvernement chinois. "Nous dirions certainement non à toute demande de données", a-t-il assuré. Or pour le chef de la diplomatie américaine, Mike Pompeo, tout utilisateur de l'application aux États-Unis prend...