mercredi, juillet 24

Étiquette : Classique du Thé

Le Classique du Thé, l’ouvrage le plus vieux sur le thé
GASTRONOMIE

Le Classique du Thé, l’ouvrage le plus vieux sur le thé

Le Classique du Thé ou Ch'a Ching (chinois traditionnel : 茶經 chinois simplifié : 茶经 pinyin : chájīng) est la première monographie connue sur le thé dans le monde, par l'écrivain chinois Lu Yu entre les années 760 et 780 de notre ère, durant la dynastie Tang. Le manuscrit original de Lu Yu est perdu, mais les premières éditions disponibles datent de la dynastie Ming. Selon la tradition du thé, Lu Yu était un orphelin du comté de Jinling (aujourd'hui la ville de Tianmen dans la province du Hubei) qui a été adopté par un moine bouddhiste du monastère du Dragon nuage. Il a refusé de prendre les robes monastiques et s'est vu confier des travaux subalternes par son beau-père. Lu Yu s'est enfui du monastère et a rejoint le cirque en tant que clown. À 14 ans, Lu Yu a été découvert par le gou...
La Chine, patrie du thé
GASTRONOMIE

La Chine, patrie du thé

Le thé est apparu en Chine 5 000 ans avant Jésus Christ. L'’origine des premiers plants de théiers à l’état sauvage ont été évalué par des botanistes entre 60 et 70 millions d'année, dans le sud-ouest de l'Empire du milieu. Les premiers plants de théiers ont été découvert dans la ville de Xishuangbanna dans la province du Yunnan, où on était retrouvé des théiers les plus anciens, dont l'un a été daté de plus de 1.700 ans. D'anciens écrivains mentionnent une culture ancestrale du thé dans la province du Sichuan. Par la suite, le thé s'est propagée de cette province à l'ensemble des provinces de Chine, au Viêt-Nam, l'Inde, le Japon et une bonne partie de l'Asie. Shen Nong découvre le thé D'après la légende chinoise sur l'origine du thé, tout a démarré lorsqu'une épidémie a sévit dans...