jeudi, juin 20

Étiquette : Guerre d’opium

Le dernier empereur de la dynastie Qing : l’empereur Puyi
Chine impériale, Histoire

Le dernier empereur de la dynastie Qing : l’empereur Puyi

De notre stagiaire Florian Roddier - De son nom de naissance Aisin Giroro Puyi, celui qui fut le dernier empereur chinois, s’est éteint le 17 octobre 1967 à Beijing. Douzième et dernier empereur de la dynastie Qing (1644-1912), son destin fut pour le moins inhabituel. Né à Pékin le 7 février 1906, il fut nommé héritier du trône impérial par sa tante, l’impératrice Cixi (慈禧), le 13 novembre 1908, faisant de lui, le successeur de l’empereur Guangxu, à l’âge de seulement 2 ans et 10 mois, le 2 décembre 1908. Troisième empereur nommé par l’impératrice, détentrice de manière informelle du trône depuis 1861, il sera proclamé, pendant ses soixante et une années de vie, trois fois empereur. Cet aspect dresse déjà le destin inhabituel d’un homme, d’autant plus que celui-ci va être propulsé a...
La tête de cheval en bronze va être exposée à l’Ancien Palais d’Été
CULTURE, Histoire

La tête de cheval en bronze va être exposée à l’Ancien Palais d’Été

Selon le Beijing Daily, une statue en bronze rouge représentant une tête de cheval, l'une des reliques culturelles chinoises pillées qui ont été rapatriées de l’étranger, sera exposée dans son lieu d'origine, le Yuanmingyuan, largement connu sous le nom d'Ancien Palais d'Été. Guang Qiang, directeur adjoint de l'administration, a expliqué que «Beijing se prépare activement pour l'exposition de la statue de la tête de cheval, la première étant prévue cette année dans l'Ancien Palais d'Été». L'exposition aura lieu au Temple Zhengjue du palais, a indiqué le journal. Lire aussi : Jackie Chan, au coeur d'une tempête politique La statue est l'une des 12 têtes en bronze d'animaux du zodiaque qui ornaient la fontaine d'une horloge dans l'Ancien Palais d'Été, qui fut pillé et détruit par...
Mouvement du 4 mai 1919 : un tournant historique et culturel
CULTURE, Histoire

Mouvement du 4 mai 1919 : un tournant historique et culturel

Le Mouvement du 4 mai a été mené par des étudiants et intellectuels afin de protester contre les décisions prises lors de la Conférence de la Paix réunie à Paris. Pendant la Première Guerre mondiale, le Japon tente d’établir sa suprématie coloniale sur le territoire chinois. En 1915, le gouvernement japonais présente à la Chine «21 demandes» visant à faire du pays un véritable protectorat japonais. En entrant en guerre aux côtés des Alliés en 1917, la Chine pense obtenir un siège à la table des négociations de paix, afin de freiner les ambitions coloniales japonaises. La Chine espère également que les États-Unis, conformément à la politique de la Porte ouverte, lui offriront leur soutien. Mais lors des pourparlers de Versailles, le président Thomas Woodrow Wilson se désolidarise d...