Selon le Beijing Daily, une statue en bronze rouge représentant une tête de cheval, l’une des reliques culturelles chinoises pillées qui ont été rapatriées de l’étranger, sera exposée dans son lieu d’origine, le Yuanmingyuan, largement connu sous le nom d’Ancien Palais d’Été.

Guang Qiang, directeur adjoint de l’administration, a expliqué que «Beijing se prépare activement pour l’exposition de la statue de la tête de cheval, la première étant prévue cette année dans l’Ancien Palais d’Été».

L’exposition aura lieu au Temple Zhengjue du palais, a indiqué le journal.

Lire aussiJackie Chan, au coeur d’une tempête politique

La statue est l’une des 12 têtes en bronze d’animaux du zodiaque qui ornaient la fontaine d’une horloge dans l’Ancien Palais d’Été, qui fut pillé et détruit par les Britanniques et les Français en 1860.

En septembre 2007, l’ancien magnat du jeu de Macao Stanley Ho Hung-sun a acheté la statue au prix de 69,1 millions de dollars de Hong Kong (7,51 millions d’euros), empêchant ainsi la vente aux enchères de ce trésor national.

Ce dernier a ensuite fait don de la statue à la Chine et l’a remise à l’Administration nationale du patrimoine culturel en novembre 2019. La statue, la septième des têtes d’animaux du palais qui sont revenues à Beijing, a ensuite été envoyée au bureau de gestion de l’Ancien Palais d’Été pour intégrer sa collection.