lundi, février 12

Étiquette : Guerres d’opium

La Révolte des Panthay, le soulèvement des Hui
CULTURE, Histoire

La Révolte des Panthay, le soulèvement des Hui

La Révolte des Panthay (杜文秀起义 - dù wénxiù qǐyì : littéralement : « révolte de Du Wenxiu ») a lieu de 1856 à 1873, durant la dynastie Qing (1644-1919). Il s'agit d'un mouvement séparatiste du peuple Hui et d'autres chinois musulmans, en lutte contre la dynastie Qing, au Nord de la province du Yunnan. Le nom de Panthay est un mot d'origine birmane, "Pang-hse" désignant les chinois musulmans, arrivant en Birmanie avec leurs caravanes, en provenance du Yunnan. Les raisons de cette révolte sont d'une part discriminatoire. Les Hui devaient faire face à une administration impériale mandchoue, qui lui causaient de nombreux troubles, dans l'ensemble de l'empire. La révolte des Hui ne s'est pas cantonné au Yunnan mais aussi dans d'autres régions, comme le Gansu ou le Xinjiang....
La révolution de 1911, consécration de Sun Yat-sen
CULTURE, Histoire

La révolution de 1911, consécration de Sun Yat-sen

La révolution chinoise de 1911 est un mouvement politique ayant aboutit au renversement de  la dynastie des Qing, après 268 ans de règne (1644 – 1912), pour laisser la place à la République de Chine. Alors que la cour impériale tente de reprendre la main sur un contexte économique et social tendu après les Guerres d'opium, la Réforme des Cent Jours, en mettent en place des réformes, dont la suppression de l'examen impérial, qui bouleverse profondément l'organisation des élites. Cependant, les réformes ne parviennent pas à se mettre en place car l'administration apparaît sclérosée et, surtout, dominée par l'ethnie minoritaire mandchoue, à laquelle appartient la dynastie Qing. Cette domination des Mandchoue suscite un ressentiment grandissant d'une partie des chinois Han, l'ethnie ...
La révolte des Boxers, trois années de discorde
Chine impériale, CULTURE, Histoire

La révolte des Boxers, trois années de discorde

La révolte des Boxers (1899 – 1901) est aussi appelée Révolte des Boxeurs, ou Guerre des Boxers. Elle a été lancée par les Poings de la justice et de la concorde, société secrète dont le symbole était un poing fermé. Le terme "boxers" est un nom donné par les occidentaux, notamment les journaux anglais qui traduit "Boxers" ainsi : "YiHo Quan" : Yi signifie "justice"; Ho, "concorde" et Quan veut dire "poings". Les causes de la révolte  La révolte des Boxers a plusieurs causes principalement économique et sociale, mais aussi politique. Ainsi, l'activité des missionnaires occidentaux implantés sur le territoire chinois provoque des réactions d’hostilité et de persécution dans de nombreuses régions du pays. Des révoltes antioccidentales ont lieu essentiellement dans le Nord-es...
Une réforme des Cent Jours vite exhortée
Chine impériale, CULTURE, Histoire

Une réforme des Cent Jours vite exhortée

La Réforme des Cent Jours, aussi appelé « Réforme Wuxu », est un mouvement de réforme qui a rapidement échoué durant la dynastie Qing (1644-1912).  Ce mouvement se situe entre le 11 juin et 21 septembre 1898, lancé par le jeune empereur Guangxu et ses conseillers réformistes menés par le libéral, Kang Youwei. Les réformes concernaient divers domaines tels que la gouvernance, la nation, la culture, l'éducation et la politique. Mais cette Réforme des 100 jours s'achève lors du « Coup d'État de 1898 » conduit par les puissants opposants conservateurs menés par l'impératrice douairière Cixi. Une période d'humiliations Durant le XIXème siècle, la Chine impériale connaît une lente période de déclin et d'humiliations face aux puissances occidentales (Royaume-Uni, France, Allemagne, ...