vendredi, février 23

Étiquette : indépendantiste

Une bombe artisanale saisit par la police à Hong Kong
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Une bombe artisanale saisit par la police à Hong Kong

De notre stagiaire Mathilda Golaz - Dans la soirée du 14 janvier, la police de Hong Kong a trouvé un engin explosif lors de d'une perquisition dans un «appartement cabine» de Mong Kok et a procédé à l’arrestation de trois hommes. Il s'agit d'un . De plus, la police est également intervenue dans le quartier de Sheung Shui découvrant un laboratoire soupçonné de produire des explosifs. La police soupçonne que les explosifs étaient destinés aux forces de l’ordre et à leurs locaux. Le 13 janvier en fin de matinée, une explosion a été entendue à Mong Kok lors du désamorçage de la bombe par des agents de la Division de neutralisation des engins explosifs. L’appartement cabine, (micro-logement insalubre à moins de 150 euros par mois) contenant l'engin explosif présumé, était situé au rez...
La loi anti-subversion plane sur les hongkongais
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

La loi anti-subversion plane sur les hongkongais

L'interdiction du Parti national par le gouvernement laisse planer d'après certains médias l'adoption de la loi anti-subversion inquiète les milieux d'affaires. https://www.chine-magazine.com/le-gouvernement-hongkongais-interdit-un-parti-independantiste/ L'article 23 de la Constitution prévoit que le gouvernement rédige un projet de loi sur la sécurité nationale pour interdire "la trahison, la sécession, (et) la subversion" contre le pouvoir central chinois. Cette clause n'a jamais été mise en oeuvre, car l'opinion publique craint une remise en cause des droits de Hong Kong, tels que la liberté d'expression et de la presse. Ces libertés sont garanties par l'accord de rétrocession conclu entre Londres et Beijing en 1997, en vertu du principe "un pays, deux systèmes". En 2003, l...
Edward Leung condamné à six ans de prison
Hong Kong, RÉGIONS SPÉCIALES

Edward Leung condamné à six ans de prison

Le chef de file des indépendantistes de Hong Kong Edward Leung, 27 ans, avait été reconnu coupable en mai. Il a été condamné le 11 juin à 6 ans de prison pour son rôle dans des émeutes qui ont suivi les manifestations pro-démocratie, en automne 2016. Ces violences, les pires à Hongkong depuis des décennies, ont été le théâtre d’affrontement  entre policiers et manifestants armés de pierres dans le quartier de Mong Kong. Edward Leung purge déjà une peine de 1 an de prison pour avoir agressé un policier lors de ces émeutes. Les deux sentences ont été confondues. Le tribunal a accusé le militant d’avoir «participé activement à une émeute», jugeant qu’il s’était comporté de manière «gratuite et brutale». Le tribunal n’a pas reconnu les motivations politiques comme circonstances atténu...