lundi, janvier 29

Étiquette : manoeuvres militaires

La Chine et la Thaïlande entament des manœuvres coinjointes
Asie/Pacifique, MONDE

La Chine et la Thaïlande entament des manœuvres coinjointes

La Chine et la Thaïlande ont entamé le 14 août des manœuvres militaires conjointes dans le nord-est de la Thaïlande, les premières après une longue interruption due au Covid, a annoncé l'armée thaïlandaise. Les manoeuvres "Attaque du Faucon" interviennent après les plus importantes manoeuvres chinoises jamais menées autour de Taïwan, en réponse à la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi dans cette île dont la Chine revendique la souveraineté. Retrouvez l'ensemble des articles autour de la visite de Nancy Pelosi à Taiwan Les manoeuvres conjointes avec la Thaïlande avaient lieu chaque année depuis 2015 jusqu'à l'arrivée du Covid-19. Celles de cet été se tiendront du 14 au 25 août, a déclaré le chef de l'aviation thaïlandaise Prapas Sornchaid...
La Chine et les pays de l’ASEAN effectuent des manœuvres militaires
Mers de Chine

La Chine et les pays de l’ASEAN effectuent des manœuvres militaires

La Chine et les pays de l'Association des nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN) vont effectuer leurs premières manœuvres militaires maritimes communes. Signe d'apaisement, ces manœuvres ont lieu dans une zone où les revendications territoriales concurrentes sont nombreuses, a annoncé le ministre singapourien de la Défense. «En ce moment-même, les marines des pays de l'Asean font route vers Zhanjiang en Chine pour l'exercice maritime Asean-Chine», a déclaré le ministre singapourien, Ng Eng Hen, lors d'une réunion des ministres de la Défense des dix pays membres de cette organisation (Thaïlande, Malaisie, Singapour, Indonésie, Philippines, Brunei, Vietnam, Laos, Birmanie et Cambodge). Ces manœuvres doivent selon lui aider à «bâtir de la confiance». Organisée au Zhanjiang, ville portuaire m...
La crise en Corée du nord est à un « tournant »
Asie/Pacifique, MONDE

La crise en Corée du nord est à un « tournant »

Le gouvernement chinois a estimé ce 29 août que la crise dans la péninsule coréenne était à un "tournant" après le tir par la Corée du Nord d'un missile au-dessus du Japon. Beijing a pointé du doigt la responsabilité partielle de Washington et Séoul. La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Hua Chunying a appelé toutes les parties à éviter les provocations, réitérant l'appel chinois du gouvernement à un "double moratoire". En effet, depuis plusieurs années, Beijing appelle à l'arrêt des tirs nord-coréens contre la fin des manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. "Nous sommes arrivés à un tournant dans l'approche de cette crise. Mais il y a également une occasion de relancer les négociations de paix", a estimé Hua Chunying, lors d'un...