dimanche, mars 24

Étiquette : militarisation

290 000 m² de structures construites en mer de Chine
Mers de Chine

290 000 m² de structures construites en mer de Chine

Un rapport fait état de la nécessité pour le gouvernement chinois de poursuivre ses constructions en mer de Chine méridionale, en dépit des inquiétudes des territoires revendiquant également leur souveraineté sur cette zone. « En 2017, les projets chinois de construction dans la région ont couvert quelque 290 000 m2, incluant des structures de stockage souterrains, des bâtiments administratifs et un radar de grande taille », selon Nanhai.haiwainet.cn, site internet dirigé conjointement par le Service national de données et d’informations maritimes et l’édition étrangère du Quotidien du peuple. Beijing revendique la quasi-totalité de la mer de Chine méridionale, à l’instar de ses voisins comme le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, Brunei et Taïwan. Beijing veut améliorer sa cap...
Le Pentagone « se livre à des propos irresponsables »
Amériques, MONDE

Le Pentagone « se livre à des propos irresponsables »

Après les vives critiques du chef du Pentagone, Jim Mattis, un rapport de l'institution américaine pointe du doigt l'expansion militaire de la Chine, suscitant la colère des autorités chinoises. Beijing a dénoncé le rapport du Pentagone affirmant que le pays envisage d'étendre son influence militaire en construisant des bases à l'étranger, comme le Pakistan. Selon le rapport du ministère américain de la Défense, la Chine aurait dépensé 180 milliards de dollars (169,2 mds €) l'an dernier pour son armée. Ce chiffre serait supérieur à celui communiqué par le gouvernement, qui serait de 140 milliards de dollars (131,6 mds €)). "La Chine va très probablement chercher à établir de nouvelles bases militaires dans des pays avec lesquels elle entretient depuis longtemps des relations amica...
Le secrétaire américain à la Défense s’en prend à la Chine
Mers de Chine

Le secrétaire américain à la Défense s’en prend à la Chine

Jim Mattis, secrétaire américain à la Défense, a dénoncé les actions de la Corée du Nord, dont le programme nucléaire militaire est "une menace pour nous tous", ajoutant qu'il est "par conséquent impératif que nous fassions tous notre part pour soutenir notre objectif commun de dénucléarisation de la péninsule coréenne", a-t-il déclaré lors d'un sommet sur la sécurité à Singapour. Ce dernier a indiqué qu'il y a "un consensus international fort que la situation actuelle ne peut pas continuer", assurant également que "l'administration Trump est encouragée par l'engagement renouvelé de la Chine à travailler avec la communauté internationale vers la dénucléarisation" de la péninsule". Cette alliance sino-américaine inquiètent les alliés asiatiques des Etats-Unis, qui sont en plein confli...
Rodrigo Duterte rattrape les déclarations de son ministre
Asie/Pacifique, Mers de Chine, MONDE

Rodrigo Duterte rattrape les déclarations de son ministre

Le président philippin Rodrigo Duterte a fait part de son étonnement face à l'annulation du voyage aux Philippines du ministre chinois du commerce, assurant que Beijing avait mal compris les propos de son ministre des affaires étrangères sur la militarisation chinoise en mer de Chine méridionale. https://www.chine-magazine.com/mer-de-chine-meridionale-resolution-conflit-loin-devant Le président philippin a rappelé sa volonté de resserrer les liens avec la Chine, et que de fait, Beijing n'avait pas à se presser pour se mettre en conformité de la décision de la Cour Permanente d'Arbitrage. Le ministre des affaires étrangères, Perfecto Yasay, a présidé une réunion des ministres des affaires étrangères de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN), au cours de laquelle, il...
L’Australie, entre la Chine et les Etats-Unis
MONDE, Océanie

L’Australie, entre la Chine et les Etats-Unis

Séduite par la Chine et sa croissance exponentielle, les autorités ont cependant décidé de renforcer leur présence militaire dans la région, afin de contenir un voisin chinois "trop pressé". En dépit de la hausse des échanges bilatéraux, les autorités australiennes ont tenu à réaffirmer leur position aux côtés des États-Unis, dans leur dernier Livre blanc, tout en conservant des rapports avec la Chine, qui est devenue son 2nd partenaire économique et commercial, derrière Washington. Une coopération économique et commerciale étroite Canberra reste un allié infaillible pour Washington, qui maintient sa stratégie de rééquilibrage dans le Pacifique. Mais, face à la crise économique et financière internationale, le gouvernement australien n'a pas rechigné sur une coopération approfondie avec l...