Après les vives critiques du chef du Pentagone, Jim Mattis, un rapport de l’institution américaine pointe du doigt l’expansion militaire de la Chine, suscitant la colère des autorités chinoises.

Beijing a dénoncé le rapport du Pentagone affirmant que le pays envisage d’étendre son influence militaire en construisant des bases à l’étranger, comme le Pakistan.

Selon le rapport du ministère américain de la Défense, la Chine aurait dépensé 180 milliards de dollars (169,2 mds €) l’an dernier pour son armée. Ce chiffre serait supérieur à celui communiqué par le gouvernement, qui serait de 140 milliards de dollars (131,6 mds €)).

« La Chine va très probablement chercher à établir de nouvelles bases militaires dans des pays avec lesquels elle entretient depuis longtemps des relations amicales et des intérêts stratégiques similaires, comme le Pakistan, et qui ont par le passé accueilli des armées étrangères« , a estimé le Pentagone.

Hua Chunying, porte-parole du ministère des affaires étrangères, a indiqué que son gouvernement était « fermement opposé » à certains aspects du rapport. Cette dernière a estimé que le Pentagone « se livre à des propos irresponsables sur le développement de la défense nationale de la Chine au mépris des faits ».

Sans compter, les récentes déclarations de Jim Mattis lors du sommet régional de défense de Shangri-La à Singapour : « L’ampleur et les effets des activités de construction de la Chine en mer de Chine du sud diffèrent de ceux des autres pays de plusieurs façons […]. Cela comprend la nature de la militarisation, le dédain chinois du droit international et son mépris pour les intérêts des autres nations ».

Hua Chunying avait alors assuré que la Chine était « fermement déterminée à sauvegarder sa souveraineté territoriale et ses droits maritimes » en mers de Chine.

 

Beijing dénonce les propos « irresponsables » de Jim Mattis