dimanche, février 25

Étiquette : mines

Pétition contre la Chine au Ghana
Afrique, MONDE

Pétition contre la Chine au Ghana

L’antenne française de l’association allemande «Sauvons la forêt» (Rettet den Regenwald e.V.) a lancé une pétition intitulée «Le Ghana ne doit pas vendre sa nature à la Chine !». Des chercheurs ont capturé sur leurs écrans d’appareil photo, un Mangabey situé au plus profond de la forêt de montagne d’Atewa dans le sud-est du pays. «Jusqu’à présent, cette espèce de singe n’avait été aperçue que dans quelques zones forestières de l’ouest du Ghana, en Cote d’Ivoire et au Burkina Faso», précise Sauvons la forêt, qui estime que «cela donne un nouvel élan à la campagne de protection de cet incroyable éco-système». Cependant, cette réserve de forêt de montage de 26 000 hectares abrite d’importantes espèces animales et végétales rares, mais aussi des ressources minières, et notamment en bauxi...
Une nouvelle exploitation aurifère dans la tourmente
Afrique, MONDE

Une nouvelle exploitation aurifère dans la tourmente

Après Soamahamanina, Bealanana, la commune de Betsiaka, située dans Région de Diana, accueille une exploitation aurifère en lien avec des exploitants chinois, qui fait polémique. D'après NewsMada, un habitant de la commune s'est indigné : "Les Chinois sont venus et ont commencé l’exploitation, sans nous avoir consultés. Nous n’avons même pas été présentés malgré que des étrangers exploitent nos terres".  En juillet, les journalistes du Mouvement pour la liberté d’expression (Mle) a mené une enquête sur les lieux, assurant que "tous les ingrédients étaient réunis pour parler de l’existence de véritables 'pirates de l’or', ces derniers non seulement exploitent un périmètre attribué à autrui, mais se livrent aussi à de véritables rackets sur les petits exploitants locaux". Les investigatio...
Fin de l’ultimatum, les habitants dans la rue à Soamahamanina
Afrique, MONDE

Fin de l’ultimatum, les habitants dans la rue à Soamahamanina

Jeudi 22 septembre était la date limite fixée par Pierre Robson, président de l’association Vona et leader actif au sein du mouvement Dialogue pour le salut de la Nation (Dinika ho an’ny Fanavotam-pirenena – DFP), pour que la société minière Jiuxing Mines quitte Soamahamanina. Face à l'absence de réaction de la direction de la mine et des autorités, les manifestants sont descendus dans la rue. Le 16 septembre, Pierre Robson et les habitants de Soamahamanina se sont rassemblés afin de faire pression sur la société chinoise pour qu'elle ferme le site et enlève les engins et infrastructures de l’entreprise. "Nous avons assez fait preuve de tolérance. Maintenant, le gouvernement doit prendre une décision. Les Chinois ne doivent plus se trouver chez nous dans une semaine", assurait ce dernier ...