vendredi, février 23

Étiquette : pollution eau chine

Entrée en vigueur d’une loi visant à mieux protéger le fleuve Yangtsé
Environnement, TERRE

Entrée en vigueur d’une loi visant à mieux protéger le fleuve Yangtsé

La Chine a décidé de légiférer la conservation du fleuve Yangtsé, dont la loi est entrée en vigueur le 1er mars. Cette nouvelle loi entre dans le cadre des efforts accrus de la Chine pour protéger son "fleuve mère". Avec 96 dispositions réparties en neuf chapitres, il s'agit de la première loi du pays sur un bassin fluvial spécifique. Le Yangzi Jiang (ou fleuve Yangzi ou Yang-Tsé ou Chang Jiang), parfois appelé en français fleuve Bleu. Il s'agit du plus important des fleuves de Chine avec un débit moyen de 30 000 m3/s et une longueur de 6 300 kilomètres. Le fleuve traverse les provinces du Qinghai, Yunnan, Sichuan, Hubei, Hunan, Jiangxi, de l'Anhui et du Jiangsu, et ses affluents irriguent également le Tibet, le Shaanxi, le Henan, le Guizhou, le Guanxi, le Guandong, le Fujian et ...
La Chine va lancer une plate-forme pour traquer les pollueurs
Environnement, TERRE

La Chine va lancer une plate-forme pour traquer les pollueurs

La Chine est le troisième pollueur au dioxyde de soufre, raison pour laquelle le gouvernement chinois a décidé d'agir. La Chine a décidé de mettre en place une plate-forme permettant au public de suivre les émissions polluantes des entreprises et d'aider les autorités à poursuivre ceux qui enfreignent les règles ou tentent de «se soustraire à la supervision». Au total, 2,36 millions d'entreprises, d'installations industrielles et d'institutions en Chine sont légalement obligées d'obtenir des permis pour émettre des polluants comme le dioxyde de soufre ou les eaux usées. Mais la Chine a eu du mal à collecter les informations nécessaires pour faire fonctionner son système. Pire, la Chine a également été confrontée à des obstructions et à la fraude de données de la part de certaines ...
La BAD et le Shenzhen Water Group signent un prêt pour une gestion intelligente de l’eau
Energies, TERRE

La BAD et le Shenzhen Water Group signent un prêt pour une gestion intelligente de l’eau

La Banque asiatique de développement (BAD) a signé une facilité de prêt équivalente à 200 millions de dollars (180 M€) avec Shenzhen Water (Group) Co., Ltd. (SZWG) et Shenzhen Water and Environment Investment Group Co ., Ltd. (SZWEIC) pour promouvoir une infrastructure d'eau urbaine intelligente résiliente au climat et aux catastrophes en Chine. La Chine est confrontée à un stress hydrique élevé, exacerbé par les impacts du changement climatique, tels que les inondations et la sécheresse, ainsi que par la pollution de l'eau. La conservation et une meilleure utilisation des ressources en eau et le renforcement de la résilience au changement climatique sont des priorités nationales émergentes. «Des systèmes d'infrastructure d'eau urbains intelligents, efficaces et résilients au climat ...